Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: DragonForce
Album: Ultra Beatdown
Il est tout de même assez drôle de voir la horde de personnes qui ont découvert le groupe power/speed metal anglais DragonForce avec la sortie du jeu vidéo Guitar Hero 3. Par contre, la...
Groupe: October Falls
Album: Marras
Voici le deuxième opus, de plus longue durée cette fois, de folk acoustique d’October Falls. Après le merveilleux Tuoni, Marras présente 8 nouvelles hymnes dédiées à la nature, en gardant la musique...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Black Sun
 Album: Dance Of Elders (2011)
Note:
6.0/10
Style : Power Metal

Compagnie : IceWarrior Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Revelation XXIV (instrumental)
02. Dance of Elders
03. Dehumanized
04. Dear Media
05. Metally Ill
06. Fight
07. Walking Beside Me
08. Blindly Following Orders
09. Angel
10. The Book
11. La Pinta, La Niña y La Santa María
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Est-ce que le nom du groupe vous dit quelque chose ? Si non, ce n'est pas vraiment surprenant puisque Black Sun est une formation de Guayaquil en Équateur. En plus d'évoluer dans un marché difficile, "Dance Of Elders", n'était que leur seconde offrande en 2011. Depuis leur création en 1999, il n'a pas été le plus marquant de la scène power metal.

Malgré quelques influences de l'ère NWOBHM et un refrain me faisant réellement penser à Breaking The Law de Judas Priest sur la pièce "Dance of Elders", il renferme tous les ingrédients du power metal. Au début du disque, Black Sun démontre de belles choses, mais il perd de son originalité plus le disque avance. Heureusement, tout n'est pas perdu vers la fin de l'album et nous allons y revenir un petit peu plus tard.

Pour les fans de power metal, le chanteur, Chemel Neme, a de fortes ressemblances à Pasi Humppi (Freternia, Ironware). Vous savez, ce style de chant plus aigu avec une bonne base, dont le potentiel n'est pas assez exploité et plutôt linéaire. Ils font bien le travail, mais sans plus. Ironiquement, le meilleur titre de l'album est le seul qui n'est pas en Anglais et le plus festif, "La Pinta, La Niña y La Santa María". Je dois avouer que je ne l'avais pas vu venir celui-là. La chanson "Dehumanized" mérite aussi d'être soulignée avec son rythme up-tempo heavy/power metal et les chœurs pour ajouter encore plus de profondeur.

En général, vous devrez faire le tri sur ce qui vous intéresse sur "Dance Of Elders", puisque nous sommes loin du classique. Il possède quelques bons moments, mais il faudra en faire plus de la part du groupe. C'est le type d'album dont vous allez perdre de l'intérêt à chacune des pièces.

Meilleurs titres: La Pinta, La Niña y La Santa María, Dear Media, Dehumanized

https://www.facebook.com/blacksunecuador1



  Note de MU : 6/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau