Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2463
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Voivod
Album: Target Earth
C’est bien la première fois que je ne sais pas comment commencer une critique… habituellement, j’ai déjà un plan en tête mais là, je me dois d’y aller avec un nouvel album venant de l’un des groupes...
Groupe: Unchained
Album: Unchained
Nous pourrions dire que le groupe suèdois Unchained est la nouvelle sensation de la compagnie Sound Riot Records. Cet album est le premier album studio du groupe, ayant mis sur le marché cinq démos...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Soulfly
 Album: Savages (2013)
Note:
8.0/10
Style : Thrash Metal

Compagnie : Nuclear Blast

Format : CD

Liste des pistes :

01. Bloodshed (avec Igor Cavalera)
02. Cannibal Holocaust
03. Fallen (avec Jamie Hanks)
04. Ayatollah Of Rock ‘N’ Rolla (avec Neil Fallon)
05. Master Of Savagery
06. Spiral
07. This Is Violence
08. K.C.S. (avec Mitch Harris) 09. El Comegente (avec Tony Campos)
10. Soulfliktion
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Autre coupure majeure pour Max Cavalera. Après avoir été à l’emploi de Roadrunner pendant plus de 20 ans, c’est avec Nuclear Blast que son projet Soulfly enregistre maintenant. Et ce n’est pas surprenant car le ménage a été fait chez Roadrunner il y a quelques temps. Monte Conner, l’un des dirigeants de Roadrunner, a été mis à la porte et s’est retrouvé… chez Nuclear Blast ! Donc, de convaincre Max Cavalera, qui était à la fin de son contrat avec Roadrunner de toute façon, de joindre les rangs de cette équipe a été bagatelle!

Le plus important pour moi, pour ce qui est de Soulfy en mode nouvel album, est de savoir si le tout sera imbibé de rythmiques tribales car ça, je ne suis pas capable. Si le tout est parcimonieux, c’est acceptable mais quand le tout pollue l’album, je débarque. C’est donc avec une approche métallique, thrash et punitive, que Soulfly nous propose ce 9e album car c’est un album de métal façonné par Max Cavalera. C’est avec un grand plaisir que nous retrouvons son picking si singulier, ses riffs croustillants sans oublier le jeu plutôt habile de son acolyte, Marc Rizzo à la guitare principale.

De nombreux invités se retrouvent sur cet album de Soulfly comme Neil Fallon de Clutch sur Ayatollah Of Rock 'N' Rolla où ce dernier y va plutôt d’un passage parlé en guise d’introduction pour ensuite se retrouver en performance vocale vivifiante dans quelques couplets. On le retrouve à la toute fin pour la conclusion, encore en mode causerie. Il y a aussi Jamie Hanks de la formation I Declare War sut Fallen qui se laisse aller les cordes vocales, Mitch Harris de Napalm Death qui impose son cri porcin égorgé sur K.C.S et Tony Campos, qui joue avec Soulfly mais qui était auparavant avec Static-X, propose son grain de voix hispanophone très sauce Tabasco con extra Jalapeño sur El Comegente. C’est aussi le premier album de Soulfly qui propose le fils de Max Cavalera, Zyon, aux percussions.

Tu sens déjà que la chaleur commune que l’on retrouve lors des festivals augmentera de plusieurs degrés l’été prochain lorsque le groupe se présentera sur scène en ouvrant avec la chanson Bloodshed avec sa cadence lourde qui gagne en impétuosité lors de la portion médiane. La seconde Cannibal Holocaust nous sert un riff typique concocté par Cavalera et son attaque vocale sur celle-ci nous rappelle justement ses années au sein de Sepultura, vers l’album Arise. Sur chaque album de Soulfly, tu retrouves toujours une chanson qui demeure plutôt festive et qui permet aux gens de sauter sur place tout en écoutant la portion rythmique offerte par le groupe. Sur Savages, c’est avec This Is Violence que la foule risque de se faire aller les mollets tandis que certains continueront de tourner autour de ceux qui constituent le pit, question de tout détruire.

Mais ce qu’il faut retenir, mis à part la liste d’invités gargantuesque, est que c’est un autre album de Soulfly qui vise droit dans le mille. Un autre retour aux sources thrash métalliques de Max Cavalera au lieu de nous engouffrer dans les dédales de son appréciation pour les rythmiques tribales comme lors des premiers albums. C’est métal, lourd et éraflé plutôt profondément, ce qui permet une expérience fort agréable avec Soulfly, une fois de plus !

Disponible le 30 septembre !

www.soulfly.com




  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau