Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe:
Album:
Groupe: Charred Walls Of The Damned
Album: Charred Walls Of The Damned
Les noms Richard Christy (ex Death, Control Denied et Iced Earth), Steve DiGiorgio (Sadus, ex Death, Control Denied, Testament et Iced Earth), Tim ‘Ripper’ Owen (Malmsteen, ex Judas Priest et Iced...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Battlecross
 Album: War of Will (2013)
Note:
7.8/10
Style : Thrash Metal

Compagnie : Metal Blade

Format : CD

Liste des pistes :

Force Fed Lies
Flesh & Bone
Never Coming Back
My Vaccine
Get Over It
Ghost Alive
Wage A War
The Will To Overcome
Beast
Never-Ending Night
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Il y a tout pour plaire chez Battlecross. La qualité des musiciens est exquise, les chansons accrocheuses, on retrouve plein de toudelidis dans les portions gargantuesques offertes par les guitares, il y a dualité entre les voix et le groupe est en tournée 11 mois sur 12. Sur cette troisième galette, Battlecross génère une bonne dose de thrash de la nouvelle école, un truc métallique maitrisé et qui a sa place grâce à sa facette rafraichissante qui nous démontre que les harmonies normales aux guitares sont encore présentes. Pas de guitares 8 cordes et pas de breakdowns ; que des harmonies galopantes sur les 10 chansons qui composent ce disque.

C’est certain que la référence dans le domaine demeure Children of Bodom lorsque tu veux amener un public envers ton groupe et si je devais, en tant que mentor, amener une jeune proie envers Battlecross, je pourrais citer le nom, tout en enlevant les fragments de claviers car pour le reste, ce sont les mêmes ingrédients que l’on retrouve dans les deux sacs à quelques détails près. Battlecross présente une musique festive à la base, c’est métal de poing en l’air pour l’amateur de bière et de la haute voltige pour le fanatique de dextérité musicale. Le meilleur des deux mondes.

Pour ce qui est du grain vocal utilisé par Kyle « Gumby » Gunther, il combine le côté éraillé d’une gorge acidulée en plus d’une facette plutôt graveleuse mais jamais vomitive, ce qui créé une certaine dualité intéressante car s’il n’y avait qu’une seule présentation de type de voix, le tout serait redondant. Ce qui n’est pas redondant sur War of the Will sont les nombreux hooks que l’on retrouve sur chaque pièce qui vont se fondre sur des moments plus prodigieux, comme sur Flesh & Bone, Get Over It et The Will to Overcome. Pour ce qui est des percussions sur l’album, le tout est manipulé par Shannon Lucas (ancien All That Remains et The Black Dahlia Murder) qui est d’une précision excessive.

Ce groupe n’est pas ce que l’on pourrait surnommer de grands innovateurs au niveau des idées mais leur force réside dans la capacité de composer des hymnes réjouissants d’un métal qui présente de nombreuses personnalités car les genres s’entrechoquent tout au long de l’album. Sur Beast, le death métal côtoie le thrash et le métal conventionnel tandis que sur Force Fed Lies, le bouillonnement thrash métallique se fait frotter les oreilles par des allures épiques.

Si tu aimes ton métal bien assaisonné par de nombreux épices tout en restant agréable en bouche, Battlecross a mis la table pour toi… T’as plus qu’à te servir!

www.facebook.com/battlecrossmetal




  Note de MU : 7.8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau