Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Fear Factory
Album: The Industrialist
Avec le dernier album, Mechanize, Dino Cazares nous a prouvé une chose: IL est Fear Factory. Il a modelé ce son qui lui...
Groupe: Communic
Album: Payment Of Existence
Créé en Norvège des cendres de Ingermanland en 2003, le groupe power/heavy/progressif metal Communic nous revient en 2008 avec son troisième opus, "Payment Of Existence", sur Nuclear Blast...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: ASG
 Album: Blood Drive (2013)
Note:
8.5/10
Style : Stoner Rock

Compagnie : Relapse

Format : CD

Liste des pistes :

1. Avalanche
2. Blood Drive
3. Day’s Work
4. Scrappy’s Trip
5. Castlestorm
6. Blues for Bama
7. Earthwalk
8. Children’s Music
9. Hawkeye
10. Stargazin
11. The Ladder
12. Good Enough to Eat
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Oui, tu te demandes ce que veut dire ASG, ce qui est tout a fait normal. Ce n’est pas un jeu de mots à caractère sexuel du genre Anal Sex Group ou un truc démoniaque comme Allied Satanic Groups. Ça veut tout simplement dire Amplification of Self-Gratification… ce qui peut être sexuel en fin de compte, mais en mode solo ! Cette formation présente son 5e album, et premier en 6 ans car le groupe ne lançait que des splits ici et là en 2009 sans avoir de véritables projets pour un long jeu. Voilà que le groupe signe avec Relapse et devient soudainement le centre d’attention avec leur split lancé avec Red Fang plus tôt cette année.

Étant donné que le groupe a lancé un split avec Red Fang, vous devez probablement comprendre qu’ASG n’a pas le son typique des autres groupes de Relapse mais le label se diversifie et ASG entre dans la niche très rock de la maison de disque. En guise d’éléments de comparaisons, vous pouvez penser à des groupes comme Torche lorsque c’est plus pétulant, Jane’s Addiction de la vieille époque pour la voix et surtout Hum ou même Sunny Day Real Estate lorsque c’est en mode rock.

La force du groupe demeure au niveau de leur capacité de créer de bons morceaux qui sont accrocheurs, avec des mélodies toutes simples mais qui s’imbriquent dans ton cervelet pour y rester. Lorsque tu écoutes une pièce comme Day's Work, tu entends des gazouillis d’oiseaux, c’est charmant comme rock. Tu te fais réveiller par la suite par Castlestorm car elle t’attaque avec ses guitares affutées et la voix de Jason (pas de nom complet) est beaucoup plus excitée sur celle-ci. Et c’est un peu le même phénomène qui survient avec Hawkeye quoique les harmonies des voix lors du refrain nous remettent sur la ligne directrice très rock du groupe. Musicalement, c’est très harmonieux, même si parfois les guitares sont plus croustillantes, elles entrent en contraste immédiatement avec les harmonies de la voix, ce qui remet une certaine balance dans le son d’ASG.

Blood Drive est donc un disque très intéressant qui aurait fait un malheur, dans les années 90 fort probablement, lorsque toutes les compagnies se cherchaient un nouveau Pearl Jam ou le prochain Nirvana. Pas que c’est passé date comme sonorité mais plutôt que les textures très rock alternatives qui s’entrechoquent avec le métal sur l’album auraient ratissé très large dans cet univers musical.

www.facebook.com/asgnation




  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau