Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Epîca
Jinjer
Principius
I Prevail
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2487
Nouvelles: 3849
Entrevues: 123
Critiques en Vrak
Groupe: Virulence
Album: If This Isn't A Dream...1985-1989
La formation californienne Virulence est le précurseur de Fu Manchu. Le style de base est un mélange entre le punk hardcore, le stoner rock et le doom metal. Lorsque le chanteur Ken Pucci a...
Groupe: Nachtmystium
Album: Silencing Machine
Le débat qui existe à savoir si le USBM est un style véritable, qui a une certaine profondeur ou est plutôt une pâle imitation de ce qui se fait ailleurs sans substances peut...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Antropomorphia
 Album: Evangelivm Nekromantia (2012)
Note:
7.3/10
Style : Death Metal

Compagnie : Metal Blade

Format : CD

Liste des pistes :

1) Intro
2) Nekrophilian Mass
3) The Mourned And The Macabre
4) Debauchery In Putrefaction
5) Anointment By Sin
6) Fleisch
7) Impure Desecration
8) Psuchagogia
9) Nekrosophia
10) Evangelivm Nekromantia
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Si quelqu’un t’annonce qu’il connait ce groupe depuis des lunes, ça se peut qu’il ait raison car malgré le fait que le tout ait les allures d’une toute nouvelle sortie par une formation naissante, il n’en est pas ainsi. Antropomorphia est présent sur la scène depuis 1989 mais n’a jamais eu l’opportunité de vraiment faire parler de lui, autre que pour la poitrine voluptueuse sur la pochette de cet album, jusqu’à tout récemment. Pourtant, ce qui se retrouve sur ce disque démontre un grand savoir faire death métallique mais probablement que les années inactives du groupe n’ont pas aidé cette formation hollandaise à se démarquer plus qu’il ne le faut.

Avec plus de 20 ans de loyaux services, il faut s’attendre à une certaine sonorité venant de la part de ce groupe donc si je vous annonce qu’Antropomorphia n’a rien de très moderne, vous ne serez aucunement surpris. C’est donc dans les mêmes parfums sonores que des groupes comme Immolation, Celtic Frost ou Asphyx que flottent les effluves du groupe. Aucunement excessives, les rythmiques demeurent plutôt lourdes et punitives, comme elles se doivent.

Le trio montre les dents sur Anointment By Sin qui est plutôt vivifiante sur le reste du lot, Impure Desecration chauffe le tison pour te marquer au fer au nom du Malin et Nekrosophia possède quelques impulsions plutôt morbides dans son exécution. Toujours gutturale, la voix de Ferry Damen n’est pas évasive et nous pouvons discerner chaque parole catapultée par sa gorge noirâtre.

Ce n’est pas la témérité que nous retrouvons ici avec Evangelivm Nekromantia mais plutôt une suite logique dans un style déjà bien établi qui va, bien sûr, continuer de perdurer.

www.antropomorphia-official.com/





  Note de MU : 7.3/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau