Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2475
Nouvelles: 27667
Entrevues: 117
Critiques en Vrak
Groupe: Gone In April
Album: We Are But Human
Nouveau projet du docteur Yanic Bercier (anciennement de Quo Vadis), Gone in April n’est pas aux antipodes de son ancienne formation mais demeure...
Groupe: Holyland
Album: Everything Comes From The Pain
Holyland est un groupe italien (de Florence) heavy metal qui existe depuis 1996, pourtant le groupe n’a pas encore sorti d’album complet a ce jour. C’ est donc à leur cinquième démo, ‘’Everything...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Labyrinth
 Album: Sons Of Thunder (2000)
Note:
5.8/10
Style : Progressive Metal

Compagnie : Metal Blade Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Chapter 1  
02. Kathryn  
03. Sons Of Thunder 
04. Elegy  
05. Behind The Mask  
06. Touch The Rainbow  
07. Rage Of The King  
08. Save Me  
09. Love  
10. I Feel You 
 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Nexorak
 
Il y a des groupes dans la vie qui avancent bien sur le chemin musical et d’autres qui reculent. Labyrinth en est la preuve vivante! C’est vraiment décévant. Après l’album sensationnel « Return to Heaven Denied », le groupe nous sort un navet monumental. Ma question fut de savoir : « Qu’est-ce qui s’est passé ? ». Premièrement, le groupe a changé d’étiquette de disques. Ils étaient parrainés par « Metal Blade Records » et là, il semble redevenu indépendant. Ça s’annonce mal pour le groupe. Ensuite, l’album est mixé au Etats-Unis pour ensuite, être remixé de A à Z en Italie ??? Ouais. Le son est encore plus à chier que tous leurs albums jusqu’à maintenant. Pire que « No Limits », c’est dur à croire mais ils se sont surpassés en médiocrité sonore.


Il n’y a pas de refrains accrocheurs sur cet album et pour les solos de guitares, on dirait que les guitaristes sont à cours d’idées. Les mélodies du keyboard sont en arrière–plan. Un son compressé dans le tapis, on a l’impression d’écouter l’album à travers un tuyau. Des guitares très mids, un drum qui est triggé, il manque de la chaleur, du gras, de la basse comme l’album de « Vision Divine ». Et parlant du groupe Vision Divine qui est, en fait, les mêmes musiciens que Labyrinth (sauf que le chanteur est Fabio Leone) a sorti leur album l’année précédente et je crois que cela a eu une mauvaise influence sur cet album-ci. En fait, dès la première écoute de « Sons of Thunder », je me suis dit : « Est-ce un album de Labyrinth ou de Vision Divine que j’ai acheté ? » Ce n’est pas des farces, je préfère mieux le premier album de Vision Divine que celui-ci! Labyrinth nous offre un espèce de heavy mélodique, parfois rapide, parfois progressif. Totalement décousu, sans queue ni tête dans leurs chansons. Je me demande qu’est-ce qu’ils leur aient passé par la tête. Ils voulaient peut-être engendrer un nouveau style de musique ? En tous cas, ils sont les seuls à le prendre et c’est tant mieux ainsi.


En terminant, si vous voyez cet album sur les étagères, sauvez-vous! À moins d’être un masochiste. J’ai même de la difficulté à terminer cette critique avec leur musique dans mes oreilles. Décidément, un album qui dort dans ma collection.


  Note de MU : 5.8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau