Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Eternal Tears Of Sorrow
Album: Before The Bleeding Sun
Après une pause de plus de cinq ans, le groupe Eternal Tears of Sorrow est de retour plus en forme que jamais. Le groupe est composé de Altti Veteläinen au vocal et à la basse, de Jarmo Puolakanaho à...
Groupe: Ashes Of Eden
Album: The Human: Conditioned
Un autre bon jeune groupe de Montréal au Québec, Ashes Of Eden nous arrive en 2007 avec son premier album, "The Human: Conditioned", sur Prodisk. Après un premier EP en 2002, "Ruins Of The New...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Witchcraft
 Album: Legend (CD)
Note:
8.5/10
Style : Stoner Rock

Compagnie : Nuclear Blast

Format : CD

Liste des pistes :

01. Deconstruction
02. Flag Of Fate
03. It's Not Because Of You
04. An Alternative To Freedom
05. Ghosts House
06. White Light Suicide
07. Democracy
08. Dystopia
09. Dead end
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Changements majeurs qui auraient pu être fatals dans le groupe qui s’est vu amputé de quelques membres en plus d’un changement pour ce qui est de la compagnie de disques, ce qui est énorme pour un groupe qui, à la base, ne devait exister que pour proposer une chanson sur un album hommage à Pentagram. Et même d’orientation sonore car Legend demeure un album rock beaucoup plus accessible que les albums précédents de Witchcraft, lors de la période où le groupe enregistrait avec Rise Above.

Après une pause de cinq ans, le groupe revient avec Legend, une première offrande rock pour le compte de Nuclear Blast et une première avec les nouveaux guitaristes que sont Tom Jondelius et Simon Solomon en plus d’un nouveau batteur du nom d’Oscar Johansson. Quand tu changes de guitaristes, le tout apporte une toute nouvelle dimension à ta sonorité car la base de l’âme d’un groupe repose bien souvent sur le travail à la guitare. Auparavant, Magnus Pelander, tête pensante de la formation, occupait le poste de guitariste et chanteur mais maintenant, il ne fait office que de chanteur, laissant sa place à un tout nouveau gratouilleur de la six cordes. Défi risqué mais qui semble relevé lorsque l’on écoute la qualité des pièces offertes sur ce disque.

Le premier simple de l’album It's Not Because of You place les pièces assez rapidement sur cette surface de rock. Pouvant être perçue par quelques badauds comme étant un truc qu’aurait pu lancer un groupe comme Blind Melon aujourd’hui étant donné le côté semi-planant et hippiesque de la chansons avec ses mélodies vocales bien maitrisées, il faut avouer d’emblée que la route est faussée vers la fin avec un jeu de guitares à la Iommi qui vient brouiller la version plutôt proprette offerte en ouverture.

Sur la suivante, nous sommes en mode hard rock psychédélique avec An Alternative to Freedom mais le tout ne plonge jamais vers des contrées trop extrême, demeurant à la surface du rock qui pourrait, justement, devenir grand public étant donné que les arrangements ne sont pas engouffrés dans les vieilles techniques pour le simple fait de sonner vieillot car Legend, en tant qu’album, sonne très moderne malgré une propension vers les veilles sonorités. Le tout se concrétise avec Ghosts House qui, malgré une facette plus boogie, demeure très tentante et enivrante mais pas autant que White Light Suicide avec sa rythmique plus apaisante et suave mais avec une finale plutôt musclée.

C’est à se demander comment cela se fait-il qu’un groupe aussi propre musicalement mais dans une démarche crasseuse au niveau sonore ne réussit-il pas à attirer un public plus vaste ? Il est certain que notre ère moderne de surconsommation nous invite à consommer la musique comme des Pop Sicles en période de canicule mais je suis certain qu’en faisant l’expérience, ce qui se résume à proposer une écoute à de nombreuses personnes de tout acabit, les résultats seraient étonnants envers l’approbation.

Dans la parcelle plutôt psychédélique et tapis volant, nous retrouvons Dystopia qui doit mieux s‘écouter en fumant de l’herbe médicinale dans la chicha du voisin du Moyen Orient mais pour le doom bien aseptisé, c’est avec Deconstruction, la première du disque, que tu commences ton aventure.

C’est habilement réalisé, trop même ! Rien ne dépasse, c’est un format musical fantastique si vous voulez vous procurer un vrai disque de rock salaud en 2012. Tsé, le fan de Black Sabbath, de Soundgarden, de Down autant qu’un radoteux de l’époque de Janis Joplin, Led Zeppelin et même de Jet peut prendre son pied avec Legend tellement le groupe peut ratisser large avec cet album!

www.witchcrafthome.com





  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau