Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Elvenking
Album: Heathenreel
En 2001, c’était une période plus creuse dans ma vie d’amateur de Power Metal car, suivant ce mouvement musical depuis déjà une dizaine d’années déjà, je me demandais que pouvait-il arriver de...
Groupe: Rhapsody
Album: Rain Of A Thousand Flames
Que de rumeurs circulent alors que le guitariste et aussi fondateur du groupe, Luca Turilli commencent à montrer son insatisfaction envers sa compagnie de disque : Limb Music. Rhapsody sort un...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Judas Priest
 Album: Rocka Rolla (1974)
Note:
8.7/10
Style : Heavy Metal

Compagnie : Gull Records

Format :

Liste des pistes :

01. One For The Road  
02. Rocka Rolla  
03. Winter  
04. Deep Freeze  
05. Winter Retreat  
06. Cheater  
07. Never Satisfied  
08. Run Of The Mill  
09. Dying To Meet You  
10. Caviar And Meths

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Andrew Gagné
 
En 1974, le heavy metal était en plein expansion avec des groupes comme Black Sabbath et Deep Purple. Au même moment, un nouveau groupe faisait son apparition sur la scène du heavy metal sous le nom de Judas Priest avec son premier album Rocka Rolla. Le groupe se démarque des autres surtout par le fait qu’ils ont deux guitaristes et vont exploiter cet aspect pour développer un son plus recherché et profond.



Je dois dire que à la première écoute de l’album, j’ai été très surpris du son et du style musical de l’album, qui œuvre dans un heavy metal avec beaucoup d’éléments de blues. Il faut dire que j’ai découvert le groupe avec Painkiller et par la suite, les albums des années 80. En effet, les pièces ont un son très blues et cela donne un charme particulier et unique à celles-ci. La voix de Rob Halford est mélodieuse, calme et contribue grandement à dégager cette ambiance unique de l’album. Les guitaristes, Glenn Tipton et K.K. Downing, nous font part de riffs lourds, lents et mélodiques, sans oublier les solos mélodiques. Le jeu à la basse de Ian Hill est excellent et très accrocheur, tandis que le batteur John Hinch supporte les guitaristes avec son jeu à la batterie et donne le rythme aux pièces.



L’album débute avec One for the road et la pièce titre Rocka Rolla, deux titres « rock n’roll » et « heavy », avec cette ambiance « bluesé ». Les riffs des guitares sont accrocheurs et bien « heavy » comme je les aime. Un Rob Halford avec une voix splendide et entraînante. Bref, deux excellentes pièces de l’album.



On poursuit avec la trilogie Winter/Deep Freeze/Winter Retreat. Ici on a droit aux pièces les plus expérimentales et bizarres de la carrière de Judas Priest. Winter est une ballade sombre et très « space ». Des riffs très lourd de la part des guitaristes et du bassiste, une voix émotionnelle de Halford et un excellent jeu de batterie. Ensuite, on continue avec Deep Freeze, qui est uniquement joué par K.K. Downing et sa guitare. Il nous fait des effets plus bizarres les uns que les autres, le résultat est très spécial, mais tout même intéressant à écouter. La trilogie se termine avec Winter Retreat, une pièce très sentimentale et émotionnelle avec la voix de Halford et les guitaristes.



L’album se poursuit avec une pièce plus rythmé qui se nomme Cheater. Une mélodie entraînante qui « rock », un bon solo, Halford qui chante toujours aussi bien et un jeu d’harmonica de ce dernier caractérise l’excellente pièce Cheater.

On continue avec Never Satisfied. Une chanson heavy pur et dure que j’adore. La mélodie est accrocheuse avec les riffs de guitares et une basse rythmée et lourde, un Rob Halford qui chante à son mieux sur l’album, et la batterie entraînante. Bref, ma pièce préférée de l’album et celle qui se rapproche le plus du son que Judas Priest va avoir dans le futur.



Run of the mill est une pièce lente, sombre et magnifique à la fois. Une chanson très émotionnelle avec une basse hypnotique et lourde de Ian Hill et un Halford qui laisse sortir toutes les émotions dans sa voix. Des riffs et une batterie qui contribuent à cette atmosphère sombre et lente. Une ballade magnifique et émotionnelle comme je les aime.



Dying to meet you est une autre ballade dans le style de la pièce précédente, soit longue, sombre et lente. Cependant, ici Halford chante sur un ton très bas et émotionnel, et aussi sur cette pièce, la mélodie est mise de l’avant avec les guitares (contrairement à la basse pour Run of the mill) et donne à la chanson une ambiance plus pesante et tragique. On remarque aussi un changement de tempo pour la fin de la pièce qui devient plus rapide et rythmée. Donc, une pièce diversifiée et originale, qui fait parti des meilleures de l’album.



L’album se termine sur une courte pièce intrumentale, Caviar and meths. Une basse mis de l’avant donne le rythme et le ton à la mélodie calme et reposante. Une manière intéressante de terminer un album.


Malgré de très bonne pièce au niveau de la composition, l’album en perd un peu au niveau de la réalisation. Le volume entre les instruments varient souvent et il est instable, ce qui nous empêchent de pouvoir écouter les pièces à leurs pleins potentiels, il faut plusieurs écoutent pour bien entendre tous les instruments, surtout la batterie qui a le volume le plus bas.



Donc, dans l’ensemble, on a droit à un premier album très solide de la part de Judas Priest, qui nous donne des pièces accrocheuses, comme Rocka Rolla et Never Satisfied, des pièces émotionnelles, comme Run of the mill. Je le conseille surtout aux amateurs pur et dur de Judas Priest et de heavy metal, qui sont curieux de voir comment a débuté la carrière de Judas Priest.


  Note de MU : 8.7/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau