Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Iron Savior
Album: Battering Ram
Iron Savior est un groupe vraiment typique, heavy metal ‘’The way it’s meant to be’’ et ils l’ont extrêmement bien. Étant autrefois considéré le band de Kai Hansen, on a eu la preuve du contraire,...
Groupe: Vision Divine
Album: Destination Set to Nowhere
Avec l’implication des membres du groupe dans leurs autres formations respectives, il est tout à fait normal qu’il se soit écoulé trois ans depuis le dernier album de Vision Divine. Le groupe était...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: The Flaming Lips
 Album: The Flaming Lips and Heady Fwends (2012)
Note:
6.8/10
Style : Rock Alternatif

Compagnie : Warner Bros

Format : CD

Liste des pistes :

01. 2012 (feat. Ke$ha and Biz Markie)
02. Ashes In The Air (feat. Bon Iver)
03. Helping The Retarded To Know God (feat. Edward Sharpe and the Magnetic Zeros
04. Supermoon Made Me Want To Pee (feat. Prefuse 73)
05. Children Of The Moon (feat. Tame Impala)
06. That Ain’t My Trip (feat. Jim James of My Morning Jacket)
07. You, Man? Human? (feat. Nick Cave)
08. I’m Working At NASA On Acid (feat. Lightning Bolt)
09. Do It! (feat. Yoko Ono)
10. Is David Bowie Dying? (feat. Neon Indian)
11. The First Time Ever I Saw Your Face (feat. Erykah Badu)
12. Thunder Drops (feat. New Fumes)
13. Tasered and Maced (feat. Ghostland Observatory’s Aaron Behrens)
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Quand j’annonce à quelqu’un que je suis un fanatique assez invétéré des Flaming Lips, il y a deux types de réactions : la première étant de dégout et l’autre, du genre incompréhension totale car les gens ne connaissent pas ce groupe, surtout dans le domaine métallique. The Flaming Lips est l’un des seuls groupes à m’avoir fait pleurer comme un bébé lors d’un concert et je vénère cette formation de l’Oklahoma depuis 1994 alors que je les découvrais lors de Lollapalooza à Montréal. Sous le charme, je suis depuis un inconditionnel de tout ce qu’ils sortent même si parfois, j’écoute l’album qu’une seule fois pour le laisser pourrir dans mon meuble à disques!

Et pourquoi je peux laisser pourrir un de leurs albums? C’est surtout en relation avec le fait que le groupe possède plusieurs personnalités musicales. À la base, The Flaming Lips offrent une musique qui est basée sur le rock mais ils peuvent parfois se laisser aller sur des délires musicaux, comme sur l’album Embryonic qui est d’un ennui olympiques à mes oreilles car trop expérimental musicalement. Tandis que sur The Soft bulletin, un truc plus axé sur le rock, c’est l’un des albums que j’écoute encore de façon hebdomadaire depuis plus de 10 ans. Si vous faites l’équation, vous constaterez que lorsque le groupe est en mode expérimental, je débarque totalement!

J’ai appris que le groupe sortait un album de collaborations avec d’autres artistes, des amis du groupe pour la plupart, ce qui est vénérable. En sachant cela, je me suis dit de facto que le tout aurait une facture plutôt expérimentale, à mon grand malheur mais en tant que mélomane et fanatique du groupe, j’ai donné la chance au disque qui, ma foi, est très intéressant.

Avec une base rock psychédélique, cette production des Lips intéresse car elle demeure dans les mêmes eaux boueuses que les derniers albums comme At War with the Mystics ou Yoshimi Battles the Pink Robots mais demeure à des milles du pas très subtil, attention le titre est quelque chose : The Flaming Lips and Stardeath and White Dwarfs With Henry Rollins and Peaches Doing the Dark Side of the Moon où le groupe reprenait, avec des invités, les chansons de Dark Side of the Moon de Pink Floyd mais de façon totalement déjantée… malheureusement.

Ma peur venait de cet album surtout car c’est une création avec un collectif d’invités tous très différents. Ayant été échaudé par cette production qui rendait hommage à Pink Floyd, c’est l’une des raisons majeures pourquoi j’ai mis autant de temps à analyser ce disque des Lips et de l’apprécier à sa juste valeur.

Maintenant, pour tenter de faire une histoire courte, ce disque n’est non pas excellent disons mais plutôt dans les cordages des albums que l’on peut qualifier de très acceptable. Toutes les collaborations ont du sens, à l’exception de celle avec la sensation pop de l’année 2010, Ke$ha, la responsable du vers d’oreille qu’était Tik Tok, qui nous offre une pièce un peu trop éclatée à mon goût pour ouvrir un album. Il faut vraiment faire le tour de façon attentive pour découvrir de petits bijoux sur ce disque et c’est avec The First Time Ever I Saw Your Face, une pièce de 10 minutes chantée par Erykah Badu, qui offre une parcelle musicale sombre mais teintée d’un espoir vigoureux offert par la voix de Badu. À elle seule, cette chanson vaut l’achat de l’album. Le duo avec Bon Iver, qui porte le nom d’Ashes In The Air, est aussi une valeur sûre car elle combine ce que l’on apprécie des deux artistes. Nous retrouvons aussi Children Of The Moon, avec Tame Impala qui a été l’une des révélations du dernier Osheaga, qui est plus acoustique mais très éclectique et c’est la même chose pour I'm Working At NASA On Acid avec Lightning Bolt quoique la partie médiane soit plus virulente. Minutieux, nous retrouvons un livret très complet expliquant convenablement le pourquoi de chaque collaboration, donc nul ne peut être perdu dans cette aventure musicale qui détonne!

Rien n’est parfait comme de raison, on passe rapidement sur la collaboration avec Jim James de My Morning Jacket ou même la chanson ave Nick Cave mais ce qui est offert en général est très enthousiasmant pour le fanatique qui attend le prochain album complet du groupe, The Terror, d’ici quelques mois !

www.theflaminglips.com





  Note de MU : 6.8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau