Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Epîca
Jinjer
Principius
I Prevail
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2487
Nouvelles: 3849
Entrevues: 123
Critiques en Vrak
Groupe: The Mighty One
Album: Shift
Excessivement accrocheur! Le genre de truc que, s’il portrait le nom de Devin Townsend, passerait beaucoup plus facilement dans l’oreille du maniaque de rock et de métal. Avec des...
Groupe: Heol Telwen
Album: An Deiz Ruz
Le métal folklorique est devenu très populaire au cours des quatre ou cinq dernières années (popularité probablement causée par les effets combinés du Seigneur des anneaux et de World of Warcraft) et...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Nanowar Of Steel
 Album: Into Gay Pride Ride (2010)
Note:
6.0/10
Style : Heavy / Power Metal

Compagnie : Indépendant

Format : CD

Liste des pistes :

01. Metropolis Part 3 - The legacy
02. Nanowar
03. Stormlord of power
04. Nanowarrior's Prayer
05. Blood of the Queens
06. DJ Fernanduzzo
07. Odino & Valhalla
08. Radio Grafia II
09. Surprise Love
10. The Forest of Magnaccions
11. 1 Vs. 100
12. Look at Two Reels
13. Lamento Erotico
14. RAP-sody
15. Karkagnor's Song - The Hobbit
16. Karkagnor's Song - In The Forest
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Quel est le but de Nanowar? Ils en sont la réponse, surtout avec le changement de nom pour Nanowar Of Steel. Rhapsody Of Fire/Manowar, ils veulent continuer sur leur lancée. Avec leur reggae metal "Surprise Love" et "RAP-sody", so what the fuck is going on? Quand tu veux pousser la limite trop loin, tu deviens une parodie de la parodie. Donc, techniquement très pauvre et un public cible qui est porté à se vomir sur lui-même.

Quand on veut trop pousser loin le contexte, on se retrouve dans une zone étrange. Vous aurez la chance de le constater sur "Radio Grafia II" et "Surprise Love", qui sont un clin d'oeil à Paradise City de Guns N' Roses. Quand on fait le jeu de mot à la Jon Lajoie avec "RAP-sody", on sait qu'on ne peut pas être pris au sérieux. Bien que j'aime Lajoie, on ne voulait pas entendre ça.

Évidemment, Nanowar demeure fidèle à une parodie de Manowar, vous n'avez qu'à écouter "Nanowarrior's Prayer"... le désir n'a jamais été si peu subtile. Sinon, vous n'avez jamais écouté "The Warriors Prayer".

En général, Nanowar offre quelque chose de bien, mais bien loin de la diversité des autres albums. J'apprécie beaucoup les disques précédents, mais ce n'est pas pour rien que celui-ci est méconnu.



  Note de MU : 6/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau