Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2467
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Heavens Gate
Album: In the Mood
Il a de ces jours où l’on achète un album sur un coup de tête, juste question de faire changement. Je ne l’ai pas regretté mais c’est ce qui est arrivé avec cet album. Il faut dire que l’album « In...
Groupe: Trans-Siberian Orchestra
Album: Night Castle
Après plusieurs promesses et quelques années d’attente (5 ans), voici finalement le tant attendu et maintenant double album ‘Night Castle’. Le cœur du groupe est toujours le même, soit Paul O’Neill,...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Stalwart
 Album: Manifest of Refusal (2012)
Note:
8.0/10
Style : Death Metal

Compagnie : PRC Music

Format : CD

Liste des pistes :

1. The Karma Circle
2. Downgrade Evolution
3. Rise Of The Ninth Wave
4. Last Down Of The Era
5. Corrosion
6. Idol Of The Time
7. It's Just My Choice
8. Manifest Of Refusal
9. Renaissance Through Devastation
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Si vous repassez dans votre tête tous les groupes soviétiques que vous connaissez, le jeu s’arrête probablement à Arkona… et Gorky Park pour les plus âgés du lot! Ils ne sont pas légions les groupes à sortir de ce pays qui, malgré la chute du rideau de fer, n’a jamais véritablement réussi à se sortir de la misère contrairement à d’autres pays du même acabit comme la Pologne.

Stalwart vient effectivement de la Russie, mais a enregistré son album en Pologne. Production de haut calibre, virtuosité de choix et complexité pour un groupe du pays de Vladimir Poutine, sérieusement je ne m’attendais pas à ça de la part d’un groupe dont on imagine facilement la lutte qu’ils doivent entreprendre ne serait ce que pour s’acheter des instruments de qualité douteuse. Sur ce disque, leur cinquième déjà, nous retrouvons un death métal brut qui peut jouer des coudes avec les gros calibres du genre comme Behemoth ou Decapitated, deux formations… polonaises !

En général, le métal servi ici est génial et à la grâce des Dieux, demande plusieurs écoutes tellement on retrouve de richesses dans les arrangements, de nombreuses variations et des cadences changeantes mais toujours très lourdes bercées par la voix gargantuesque d’Oleg. Que ce soit l’oléagineuse Rise Of The Ninth Wave ou la technicienne du nom d’Idol Of The Time, Stalwart ne laisse pas l’auditeur dans un marasme profond car le groupe pousse le bouchon au maximum de ses capacités. Le groupe saupoudre même un peu de perlimpinpin progressif sur la pièce titre mais c’est clairement en mode agressif que Stalwart nous fait gigoter, le prouvant une dernière fois sur Renaissance Through Devastation qui détonne même avec ses arrangements très haute technologie et quelques mélodies rappelant le grand Chuck Schuldiner par bouts avant de repartir sur des martèlements de guitares aussi puissants que des marteaux-piqueurs!

De haut calibre, ce groupe possède le potentiel pour se retrouver dans les grandes ligues comme Nuclear Blast ou Century Media !

www.stalwart.ru





  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau