Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Forgotten Tales
Album: The Promise
Premièrement, il faut savoir que Forgotten Tales est un groupe québécois et qu'ils ont présentement un album à leur actif, 'The Promise'. Même s'il s'agit d'un groupe québécois, il faut savoir rester...
Groupe: Black Majesty
Album: Sands Of Time
Pas facile de toujours juger un groupe pour ce qu'il est vraiment. C'est un peu ce qui est arrivé avec cette formation australienne. J'ai entendu Black Majesty pour la première fois sur la...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Sonata Arctica
 Album: Stones Grow Her Name (2012)
Note:
6.5/10
Style : Heavy / Power Metal

Compagnie : Nuclear Blast Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Only the Broken Hearts (Make You Beautiful)
02. Shitload of Money
03. Losing My Insanity
04. Somewhere Close to You
05. I Have a Right
06. Alone in Heaven
07. The Day
08. Cinderblox
09. Don't Be Mean
10. Wildfire, Part: II - One With the Mountain
11. Wildfire, Part: III - Wildfire Town, Population: 0
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Oh mon dieu! Puisque Sonata Arctica m'a fait connaître le metal mélodique au début des années 2000, mon opinion a varié assez souvent. Il est assez clair que les fans de speed metal devront mettre de côté leur espoir. Sonata Arctica veut continuer de mélanger son ère up-tempo et mid-tempo sur cette nouvelle sortie. Il est clair que les anciens fans devront faire un deuil sur le passé. Sur ce disque, Sonata Arctica combine la force des compositions des derniers disques avec un certain aspect mid-tempo de "Reckoning Night", sans y avoir la profondeur.

Pour être franc, la direction musicale de Sonata n'est pas facile à suivre. Il nie totalement son identité power/speed metal, mais il n'assume pas entièrement sa nouvelle orientation. Ce détail, ce n'est pas la première fois que j'en parle. La production se démarque, sa composition également avec de bons textes... Pour les fans de la première heure de Sonata, les classiques sont "Wolf and Raven" et "Wildfire". Le seul élément pouvant ressembler à Wildfire est "Wildfire, Part: III - Wildfire Town, Population: 0", encore du mid-up tempo. Sincèrement, veuillez ne pas reprendre un nom quand vous voulez faire totalement l'inverse sans narration comme l'originale, ou du moins un lien avec l'original (outre le titre et un peu au niveau du texte). Sonata Arctica utilise plusieurs instruments originaux, mais le résultat est tellement flou. On le remarque sur "Cinderblox", mais on se demande un peu pourquoi il est là. La pièce est accrocheuse, digne de l'ère Reckoning, mais... pourquoi là? Pourtant le disque a très bien débuté avec "Only the Broken Hearts (Make You Beautiful)", qui est digne de l'album Reckoning Night. Une mid-tempo, mais elle possède beaucoup de profondeur, de l'énergie et un rythme accrocheur.

D'une autre part, Tony Kakko voulait impérativement faire un disque rock avec un bon sens de la mélodie, tout en mettant de côté la rapidité. Plusieurs fans adorent Sonata Arctica pour leurs paroles, mais ce disque n'a pas grand chose à offrir pour être aussi percutant que ses classiques, tout en étant inférieur à The Days Of Grays. "I Have A Right" se démarque, mais le reste... c'est le néant pour les fans Nord-Américains. Les fans vont savoir garder ce qui ressort le plus de l'album, qui est principalement les paroles et quelques mélodies intéressantes ici et là. J'espère que le groupe ne mise pas trop sur les salles en Amérique du Nord, parce que vous aurez amplement la chance de vous procurez votre billet au prochain spectacle. Mais bon, Sonata Arctica n'en est quand même pas à ses débuts, vous aurez du plaisir à écouter le disque pour la voix de Kakko, les claviers d'Henrik, quelques bons solos Elias Viljanen. C'est un album correct, mais ce ne sera pas l'incontournable de leur discographie. Dans le meilleur des mondes, le narrateur sur Wildfire serait venu terminer la saga sur la Part II et la Part III, l'enfant sur "I Have A Right" aurait pu s'ajouter sur quelques autres pièces. Contrairement aux autres albums, même Unia, je trouve "Stones Grow Her Name" d'une froideur inhabituelle pour Sonata Arctica.

Meilleurs titres: Only the Broken Hearts (Make You Beautiful), Shitload of Money, I Have a Right



  Note de MU : 6.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau