Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Principius
I Prevail
IHSAHN
Matriax
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2484
Nouvelles: 27666
Entrevues: 121
Critiques en Vrak
Groupe: Revolution Renaissance
Album: New Era
Parfois, Timo Tolkki possède une capacité hors du commun des mortels à prendre quelque chose de bien simple afin de le modifier et de rendre le résultat assez compliqué. Outre les aventures étranges...
Groupe: Herrschaft
Album: Tesla
Originaire de Paris, il aura fallu attendre quatre ans avant de mettre la main sur la première offrande de la formation Herrschaft, "Tesla", en 2008. Dès le premier instant, on s'aperçoit...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Gone In April
 Album: We Are But Human (2011)
Note:
6.5/10
Style : Gothic Metal

Compagnie : Indépendant

Format : CD

Liste des pistes :

1. Last Day of April (Intro) (0:43)
2. Silence Answers Me (4:07)
3. A New King (4:01)
4. One More Day (4:40)
5. Since You Are Gone (3:39)
6. Destroy to Build (4:29)
7. We Bring the Night (4:21)
8. Honour the Oath (5:12)
9. Deus Vult (5:42)
10. As Strong As They Want (4:20)
11. Sancta Terra (4:14)
12. An Angel With Burned Wings (4:06)
13. Immolation To Survive (4:59)
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Nouveau projet du docteur Yanic Bercier (anciennement de Quo Vadis), Gone in April n’est pas aux antipodes de son ancienne formation mais demeure tout de même assez éloignée avec sa sonorité mélancolique et gothiquement pessimiste, qui combine ce genre avec un soupçon de death métal. C’est basé sur le même modèle que des groupes qui se retrouvent sur Napalm Records comme Tristania par exemple ou Sirenia sur Nuclear Blast, qui se lancent vers des mélodies mélancoliques bercées par une voix féminine qui entre en duel avec la puissance death métallique de celle d’un homme, le tout bercé par un métal croustillant et des arrangements de cordes.

Avec une durée totale de 61 minutes, c’est très vigoureux comme expérience. Probablement qu’avec une vingtaine de minutes en moins, l’expérience aurait pu être beaucoup plus ensorcelante mais quelques chansons semblent nous être forcées dans le gorgotton comme One More Day qui manque de cohésion ou Destroy To Build qui semble… interminable lors de la partie centrale lorsque les deux types de voix s’entremêlent pour ensuite laisser la voix féminine en envol un peu saccadé.

Pour ce qui est des bons coups, on retrouve Honour The Oath qui est plus rock en introduction et qui prend plus d’espace vers la partie médiane sans s’étouffer. Aussi, la chanson Immolation To Survive avec sa cadence plus progressive, surtout dans les percussions, redonne de l’espoir à ce disque plutôt langoureux.

Si tout ce qui propose une fille aux voix vous interpelle, essayez Gone in April. Si vous êtes plus sélectif dans ce domaine, vous risquez de passer votre tour.

www.facebook.com/GoneinApril





  Note de MU : 6.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau