Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2467
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Accept
Album: Metal Heart
Selon moi, « Metal Heart » qui a suivi le succès de l’album « Balls to the Wall » au niveau international est un bon successeur. On y retrouve encore une fois un son heavy rock traditionnel, parfois...
Groupe: Devin Townsend
Album: Synchestra
Pour ceux qui sont comme moi athée convaincu, il vous reste qu’une option se tourner vers un «devin-townsend-bandisme» pratiquant. Juste pour ceux qui n’aurait pas encore connu Dieu, il a été...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Nordheim
 Album: Lost in the North (2011)
Note:
8.5/10
Style : Viking Metal

Compagnie : Maple Metal Records

Format : CD

Liste des pistes :

1. Lost in the North 2:50
2. Nightborn 4:38
3. Far Away 5:12
4. Beer, Metal, Trolls and Vomit! 3:29
5. Promise to the Gods 5:33
6. Glorious March 5:46
7. Sailing the Drakkar 3:35
8. Old Crazy Man 3:03
9. Beyond the Howling North 4:31
10. Blessing from the Stars 4:21
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Avec une pochette qui propose une armée de trolls sur un drakkar écrapoutant un bonhomme de neige, il faut comprendre que ce groupe possède un certain sens de l’humour et de l’autodérision. Si l’on continue la visite du livret, c’est une image du groupe en train d’en virer une bonne sur une brouette, juste en avant de la shed… mon genre de niaiserie !

En faisant fi de la niaiserie, on se rend compte que musicalement, ce groupe propose sa version métallique du métal vikingesque pimpant fortement influencé par les formations majeures européennes du mouvement en plus de quelques révérences à des groupes plutôt pirates, comme Alestorm, plus précisément sur Sailing the Drakkar. Voix aiguë en majorité mais bien appuyée par des chants de chorales épiques, un clavier qui offre de nombreuses largesses et une vitesse musicale enthousiasmante, ce groupe sait comment foutre le bordel avec cette collection de pièces toutes aussi festives les unes que les autres !

Malgré la précocité des musiciens du groupe, car ils sont très jeunes, on peut ressentir une certaine maturité dans leur son. Quoique virulents et taquins, la portion vikingesque et même païenne de leur musique est bien présente, et la question que je me demande : Est-ce intentionnel ou au plus grand des hasards ? Lors de quelques bribes musicales, je sentais des effluves provenant de Far Far North d’Einherjer ou même des intonations vocales d’Olden Domain de Borknagar, quoique je pense beaucoup plus que Nordheim soit influencé par des groupes plus contemporains comme Norther, Moonsorrow ou Kalmah.

Malgré une propension à la rigolade et la beuverie, il y a une sphère sérieuse avec Nordheim comme sur Beyond the Howling North, qui demeure la pièce la plus solide du groupe avec un riff ravageur, un travail au clavier plus discret (ce qui n’est pas le cas sur Far Away qui tape à la longue avec son omniprésence), la guitare acoustique, l’ambiance générale et le tout se termine dans les mêmes cordages avec Blessing from the Stars.

En gros, c’est bon en tabarnak !

www.reverbnation.com/nordheim





  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau