Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2456
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Evile
Album: Five Serpent's Teeth
‘Five Serpent’s Teeth’ est le nouvel album du groupe anglais Evile. Il est aussi le premier album suivant le décès du bassiste Mike Alexander. Malgré ses nombreux concerts avec le groupe, ce nouvel...
Groupe: Blaze Bayley
Album: The King of Metal
Troisième album depuis le changement de nom de groupe solo de Blaze pour tout simplement Blaze Bayley. Celui qui a eu la vie difficile dans sa période avec Iron Maiden a su faire sa place par...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Our Lady Peace
 Album: Curve (2012)
Note:
7.5/10
Style : Rock

Compagnie : Coalition Music/Warner

Format : CD

Liste des pistes :

Allowance
Fire in the Hen House
Heavyweight
Window Seat
As Fast As You Can
If This Is It
Will Someday Change
Find Our Way
Rabbits
Mettle

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Le risque est minime, la base de fanatiques est encore à l’affût. Pas besoin de faire ses preuves quand tu as réussi à passer au travers des années 90 comme un grand champion du rock canadien. Avec Curve, le groupe Our Lady Peace a certes grandi, vieilli, gagné en sagesse et offre un album apaisant à sa horde d’amateurs. Est-ce qu’il y a encore un intérêt pour le groupe ? Oui, si l’on se fie à l’engouement provoqué par la venue du groupe au Corona il y a quelques semaines. Mais autre que les filles milieu vingtaine/ début trentaine, est-ce que Curve trouvera preneurs ?

J’espère car ce disque n’est pas la résurrection du mouvement grunge canadien, une tentative de ranimer la passé en capitalisant sur un retour aux sources très artificiel. C’est tout simplement une collection de chansons matures et réfléchies comme Heavyweight avec sa ligne musicale très gaillarde ou As Fast As You Can, qui peut même vous faire sourire en relation avec quelques élans à la The Killers.

Raine Maida ne pousse plus la note comme à l’époque de Naveed et ne se laisse plus aller la langue vigoureusement en turlutant comme un épileptique, phénomène qui m’a toujours irrité de sa part. Il est plus assouvi, et par le fait même plus en contrôle face à sa performance vocale. Et le tout se fait bien sentir lors de chansons qui demandent un peu plus de contrôle comme If This is It ou la langoureuse Rabbits.


Très calme comme album, il n’y a aucun doute là-dessus. Il est intéressant de pouvoir analyser le tout comme étant un disque mature car les chansons sont bonnes, hors de la zone de confort du groupe qui aurait pu décider de remettre la louche dans le ragoût bien séché en ne proposant que du stock musical pop rock bonbon, pour ensuite embarquer sur une tournée canadienne en ouverture de Nickelback.

Ce qui ne sera pas le cas car Our Lady Peace vieillit bien avec son public qui ne désire pas qu’entendre le groupe se trémousser en proposant Superman's not Dead et The Birdman Part 2 !

http://ourladypeace.com/





  Note de MU : 7.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau