Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2469
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Dimmu Borgir
Album: Abrahadabra
Dimmu Borgir est un nom qui ne laisse personne indifférent. Symbole de la décadence commerciale du Black symphonique pour beaucoup, pionniers d’un style original et novateur pour d’autres, peu de...
Groupe: De Novo Dahl
Album: Shout
Pour tenter de découvrir ce groupe, qui n'est réellement pas pour les amateurs de metal, vous devrez élargir votre ouverture d'esprit à un stade jamais égalé dans le passé. De Novo Dahl a été...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Disease Illusion
 Album: Backworld (2011)
Note:
7.0/10
Style : Death Metal Melodic

Compagnie : UltimHate Records

Format : CD

Liste des pistes :

1. Last murder
2. Eyes of medusa
3. Predator
4. From ashes to dust
5. Denied
6. One last breath
7. The truth
8. Everything into nothing
9. Redemption of the dreamer
10. Light on this earth
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Les deux pieds dans le ciment suédois, ce groupe italien pige généreusement dans la talle offerte par les groupes du pays qui a mis au monde Mats Sundin pour nous remettre sous le nez comment sonnait Dark Tranquillity dans le temps ainsi qu’In Flames car les influences déployées généreusement sur ce disque nous redirige vers cette sonorité des années 90. Avec un son très clair et une camaraderie musicale géniale, le groupe offre un album qui se veut racoleur pour l’oreille du nostalgique avec un amalgame de rythmes punitifs, de portions plus lancinantes et de voix allant de l’éraillement aux couches vocales gutturales les plus complexes.

Les harmonies des guitares sont à l’unisson comme sur Eyes of Medusa et Denied, elles se suivent à merveille et se complètent magistralement pour créer des harmonies parfaites d’où découlent une vague d’émotions musicales qui laissent la place aux portions glauques mais très accrocheuses à la base, comme sur Everything into Nothing et Redemption of the Dreamer, deux chansons dynamiques à la base mais qui proposent une descente abyssale à quelques reprises.

Comme de raison, ce genre de métal amène lui aussi sa portion d'obscurité encore plus sombre que la nuit elle-même. C’est pourquoi des chansons comme The Truth et Light on this Earth demeurent des chansons de haut calibre malgré leur propension émotive car la portion lourde n’est pas mise de côté. Les arrangements sont sublimes tout au long de l’album avec quelques touches de claviers forts subtiles, quelques petits échantillonnages très discrets et une balance de son parfaite pour une production offerte sur un label, UltimHate Records, qui en est à ses premiers balbutiements par ici.

Groupe au potentiel énorme chez-nous mais avec une distribution très minimaliste, il reste que la curiosité des gens d’ici doit être au summum pour que le groupe puisse se faire remarquer!

www.facebook.com/diseaseillusion





  Note de MU : 7/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau