Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2455
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Behemoth
Album: At The Arena Ov Aion - Live Apostasy
Behemoth est une formation qui a toujours été réputée pour ses monstrueuses performances en spectacle. Malheureusement, leur seul enregistrement live disponible, Crush.Fukk.Create (2004), n’a pas...
Groupe: Presto Ballet
Album: Invisible Places
urdt Vanderhoof ne chôme pas, et ce, même si Metal Church n’existe plus. Il profite de cette disponibilité pour enregistrer le troisième album de sa formation à caractère progressive qui a pour nom...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Exalt
 Album: Breach False Minds (2012)
Note:
7.5/10
Style : MetalCore

Compagnie : Feast Or Famine Recordings

Format : CD

Liste des pistes :

01. Loss/Rejoice
02. Misled
03. Warmth & Winter
04. Partisan Eyes
05. Empty Dreamer/Frail As Feathers
06. No Son
07. Serpents At My Feet
08. Onward
09. Pray For Release
10. Rejoice/Loss
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Une passion commune pour Converge s’est développée pour les membres ce groupe qui emprunte le même sentier du hardcore bruyant et tordu. À moins que ce ne soit une influence plus proprette du son de Trap Them? Peu importe, Exalt détonne! Cette formation de Kitchener a l’attitude virulente à la puissance 10 et propose un album puissant.


Punk métallisé aux influences hardcore ou métal punkisé avec présence hardcore, l’étiquette est difficilement applicable au groupe qui se contente de tout détruire sur les 10 chansons de Breach False Minds. Malgré une gorge bien affutée, le chanteur du groupe, Tyler Brand, a un grain facilement identifiable et qui se rapproche ténébreusement à celui de Corey Taylor de Slipknot, surtout sur Partisan Eyes qui se veut plus apaisante comme pièce.


Assez linéaire comme album, et ceci n’est pas proposé comme un commentaire négatif, Exalt suit une ligne directrice qui ne démord (presque) pas tout au long des 30 minutes de l’album. C’est rapide, vigoureux mais quelques descentes musicales ramènent la rythmiques en mode apaisant, comme sur Empty Dreamer_Frail As Feathers. Pour ce qui est des chansons les plus véhémentes, c’est avec No Son, Pray For Release et Misled qu’il faut se rabattre pour une bonne dose de criage dans le micro en plus d’une cadence musicale hyperactive.

Il n’y a que Rejoice_Loss qui me semble de trop sur l’album car cette chanson se veut le cri du cœur de l’album avec ses impulsions plus émotives, ce qui termine bien l’album selon un certain point de vue mais pour moi, je préfère la tuerie sanguinaire mais musicale au lieu de la perdition polyphonique qui propose, une petite voix plus réconfortante en désaccord avec l’acariâtre…

C’est vif et valeureux!

www.facebook.com/exaltband





  Note de MU : 7.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau