Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2462
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: T3chn0ph0b1a
Album: Grave New World
Quoi de mieux que l'attente de la sortie d'un groupe dont nous portons un grand intérêt depuis quelques années? Je ne vais certainement pas m'en cacher, j'ai été un réel amateur de la démo, EP et du...
Groupe: Adagio
Album: Archangels In Black
Tout d'abord, plusieurs personnes connaissent déjà le groupe power/progressif symphonique français Adagio. Le plus grand problème de cette formation se situe principalement dans la stabilité...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Angra
 Album: Holy Land (Edition limitée) (1996)
Note:
9.1/10
Style : Power Metal

Compagnie : SPV Records

Format : CD

Liste des pistes :

CD1 
 
01. Crossing 
02. Nothing to say 
03. Silence and distance 
04. Carolina IV 
05. Holy Land 
06. The Shaman 
07. Make Believe 
08. Z.I.T.O 
09. Deep Blue 
10. Lullaby for Lucifer 
11. Queen of the Night (Bonus Japon) 
 
CD2 (Live at FNAC) 
 
01. Angels Cry 
02. Chega de Saudade 
03. Never Understand 
 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Nexorak
 
J’avais tellement aimé le premier album de Angra que lorsque j’ai su qu’il sortait le nouvel album « Holy Land » en édition limitée, seulement 3000 copies dans le monde entier, je me suis précipité dessus comme un fou. L’album « Holy Land » est une suite tout à fait digne de « Angels Cry ». Cette fois-ci, notre groupe d’origine Brésilienne a mis davantage l’emphase sur les passages de musique classique ( style Renaissance ) et des tempos plus latins. Ce qui n’est pas pour me déplaire. Sauf que j’avoue que, pour les purs et durs du style Power Metal, « Holy Land » est beaucoup plus progressif de ce que l’on peut entendre sur le marché. Je dirais qu’il s’adresse en premier lieu aux musiciens, aux auditeurs qui aiment la mélodie et les arrangements bien exécutés et en dernier, aux fans de Power Metal. Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de passages speed mais on est loin de groupes comme Helloween, Gamma Ray ou même Blind Guardian. Et cependant, c’est toujours du metal mélodique. Je serai porté même à dire que nos amis ont voulu offrir à leurs auditeurs et fans un goût plus prononcé de leurs racines musicales. Excellent!


La production sonore est plus découpée que l’album précédent. C'est-à-dire comme toutes les productions de groupes progressifs, il faut entendre chaque instrument de façon claire et précis. Ainsi, on peut apprécier la valeur de chacun des musiciens du groupe. C’est dommage, car bien des fans de métal apprécient plus le son « crunch » et bas des guitares avec de la compression, et lorsqu’ils tombent sur un album mixé comme celui-ci, peu de gens arrivent en apprécier la qualité. Pourtant, elle est présente à chacune des chansons. C’est une question de goût et de sélection auditive, bien sûr.


Coté composition, on reconnaît les influences de l’album précédent mais en plus, avec les nouveaux arrangements classiques et progressives, ouf! Cela impressionne. Ma chanson préférée « Carolina IV » est vraiment le meilleur exemple de ce que je veux dire. De plus, les solos de guitares sont plus impressionnants sur cet album-ci. À croire que nos deux guitaristes brésiliens ont décidé de sortir l’arsenal au grand plaisir des fans et des guitaristes. De plus, j’ai oublié de vous parler que « Holy Land » est un album concept qui nous raconte un peu l’ère de la colonisation de l’Amérique du Sud.


Sans me tromper, la formation Angra pourrait être qualifiée comme étant l’un des premiers groupes de Power Metal progressif. En moins de deux albums, ils sont su attirer l’attention du marché international et aussi des critiques qui ont été unanimes à leur égard. « Angra est un groupe de qualité dont les musiciens maîtrisent parfaitement leur art. » Je recommande cet album à tous les fans de Power Metal à tendance progressive et aussi, aux musiciens à la recherche de découverte musicale.


En ce qui concerne le CD bonus de cette version limitée de « Holy Land », ce sont des chansons acoustiques qui ont été performées au FNAC en France. Donc, M. Matos nous fait l’honneur de nous prononcer quelques mots en français. De plus, les chansons sont plus longues que leurs versions originales avec des passages assez amusants. Il faut souligner que la chanson « Chega de Saudade » est chantée dans leur langue natale, et elle est très bonne. Pour faire un parallèle très rapide, ce cours interlude me fait penser à « In the Mood », le mini album acoustique de Heaven’s Gate. En terminant, je ne suis pas un fan d’accordéon (parce qu’il y en a dans ces trois chansons), toutefois, ça été drôle d’y entendre des solos performés dessus.


  Note de MU : 9.1/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau