Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2456
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Marilyn Manson
Album: Long Hard Road Out Of Hell (Mémoires de l'Enfer)
En 2000, Marilyn Manson met sur le marché son autobiographie, Long Hard Road Out Of Hell (Mémoires de l'Enfer). Est-ce que l'individu est seulement un personnage "commercial" ou il a vécu...
Groupe: Insania
Album: Fantasy (A New Dimension)
"Fantasy (A New Dimension)", troisième album de ce groupe power metal suèdois, Insania. À l'époque, le groupe était composé de Ola Halén (Vocal), Niklas Dahlin (Guitare), Patrik Västilä (Clavier),...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Goatwhore
 Album: Blood for the Master (2012)
Note:
9.0/10
Style : Black / Death Metal

Compagnie : Metal Blade

Format : CD

Liste des pistes :

1. Collapse in Eternal Worth
2. When Steel and Bone Meet
3. Parasitic Scriptures of the Sacred Word
4. In Deathless Tradition
5. Judgement of the Bleeding Crown
6. Embodiment of this Bitter Chaos
7. Beyond the Spell of Discontent
8. Death to the Architects of Heaven
9. An End to Nothing
10. My Name is Frightful Among the Believers
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Les attentes étaient assez hautes car l’album précédent, Carving Out the Eyes of God, avait été fort satisfaisant au niveau de l’intensité métallique et rafraichissant dans la palette métalloïde offerte en 2009. Goatwhore reprend ses bracelets de studs et offre une autre collection de riffs Celtic Frostiens qui suintent le black métal et le death n’ roll. Sur cette production dirigée par les mains habiles d’Erik Rutan de la formation Hate Eternal, vous allez ressentir un travail monumental au niveau du choix de la sonorité de la guitare qui sonne encore plus grassouillette, plus opaque et oléagineuse que jamais auparavant.

Comme m’expliquait le chanteur de Goatwhore, Ben Falgoust, en entrevue récemment, sa prononciation semble plus claire et les mots sont beaucoup plus perceptibles grâce à un travail évolutif de sa part mais aussi, de la part de tous les membres du groupe qui continuent d’avancer sur cet échiquier moderne. Avec ce disque, la formation louisianaise frappe fort grâce à des titres fortement évocateurs comme Beyond the Spell of Discontent qui propulse une introduction vigoureuse aux forts accents black métal scandinave pour ensuite se retrouver dans les méandres inextinguibles du black n’ roll. Ensuite, c’est la descente vers un amalgame de notes clairement sorties de la boîte occulte de Tom G Warrior.

Avec Embodiment of This Bitter Chaos, la vivacité des guitares en mode haute performance étonne avec la collaboration d’Erik Rutan sur les notes du début qui rappelle le travail d’Alex Skolnick lors des beaux jours de Testament, fin des années 80. La chanson se transporte vers des cadences qui seraient plutôt identifiables à style thrash métal car cette dernière est un immense clin d’œil musical à cette période fantastique de création métallique.

La rythmique galopante que l’on distingue sur Parasitic Scriptures of the Sacred Word nous prouve que le groupe compose de bonnes chansons accrocheuses. Avec des percussions assurées, des guitares pompeuses, une basse colossale et la voix raillarde qui émigre aux confins du grognement, tous les éléments de la pièce nous captivent. L’expérience se poursuit avec le même calibre et la même qualité avec In Deathless Tradition, Death to the Architects of Heaven et My Name Is Frightful Among the Believers, toutes ensorcelantes grâce aux riffs majestueux de Samy Duet, guitariste du groupe.

Présentant une pochette remarquable et des textes occultes qui se moquent des religions organisées, tout est en place pour que vous puissiez passer d’agréables soirées à déchiffrer le livret de long en large… sans évoquer le Malin !

Album disponible le 14 février

En concert le 11 février aux Katacombes de Montréal avec Lock Up !

www.goatwhore.net





  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau