Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Sonata Arctica
Album: Successor
La sortie d’«Ecliptica » de Sonata Arctica m’avait tellement impressionné que je suis allé acheter « Successor » qui est un mini album et ce, uniquement pour me mettre quelque chose sous la dent en...
Groupe: Glorior Belli
Album: The Great Southern Darkness
Non, ceci n’est pas une collection de démos de Pantera. Le titre porte à confusion, n’est-ce pas ? Lors de mon entretien avec le groupe, l’un des membres m’a avoué que...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Long Distance Calling
 Album: Long Distance Calling (2011)
Note:
8.0/10
Style : Metal Instrumental

Compagnie : Superball Music

Format : CD

Liste des pistes :

1. Into The Black Wide Open (8:33)
2. The Figrin D'an Boogie (6:09)
3. Invisible Giants (7:11)
4. Timebends (8:12)
5. Arecibo (Long Distance Calling) (5:54)
6. Middleville (8:30)
7. Beyond The Void (11:41)
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Ça ne me tente pas du tout de vous annoncer que ce groupe fait du post rock ou du post-métal-instrumental. L’apposition d’une étiquette semble un peu futile pour ce groupe instrumental qui offre une musique enivrante, point. Sur cet album homonyme, la formation allemande joue avec tous nos sens grâce à une maîtrise hors du commun des instruments et des ambiances créées avec ces derniers.

À la base, ce groupe propose un rock indéniable mais qui baigne dans la fusion qui jongle avec le krautrock, le jazz, le métal lourd et le hard rock. Album idéal pour se taper une balade en vélo de montagne (c’est juste plate que je n’en fasse pas malgré des mollets d’athlète !) lors d’une journée bien fraîche. Bien que le groupe privilégie le mutisme total au niveau des voix, nous retrouvons tout de même quelques bribes sonores lors de la chanson Middleville, gracieuseté de John Bush d’Armored Saint et donc, l’ancien Anthrax.

À l’écoute de cette dernière, il est évident que l’on se dit que le groupe devrait préconiser la présence d’une voix sur toutes leurs pièces mais tant qu’à avoir un nouveau venu qui ne rencontre pas les exigences, Long Distance Calling préfère se payer des expériences une fois de temps en temps avec de grosses pointures vocales ; ce qui est tout à fait louable et justifiable.

Recherché musicalement et entrainant, ce disque n’est pas pour toutes les oreilles mais pour ceux qui apprécient la musique avec un grand M et les gens ouverts d’esprit. Pour vous convaincre, et tester votre ouverture d’esprit à savoir si elle est béante ou étroite, il serait de guise de vous envoyer Invisible Giants car elle est massive tout en étant légèrement cosmique, Arecibo (Long Distance Calling) parce qu’elle démontre bien la facette très rock du groupe ou Beyond The Void pour les effluves progressives, en plus de bien présenter les moulures instrumentales du groupe.

Après ce test, vous serez enfin si vous êtes aptes à supporter l’album. Si oui, sachez qu’il y en a deux autres tout aussi sulfureux !

www.longdistancecalling.de





  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau