Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Kalter
Album: Cold Misery
Originaire de Lévis, Kälter est une jeune formation qui a émis ses premiers sons en tant qu’hommage à Children of Bodom sous le nom de Hate Crew. C’est avec ‘’Cold Misery’’, le premier...
Groupe: Psycroptic
Album: The Inherited Repression
L’avantage en étant un habitant de la Tasmanie, état détaché de l’Australie, c’est que tu es vraiment isolé de tout le reste du monde. Il est pratiquement impossible que ce groupe puisse être...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Trillium
 Album: Alloy (2011)
Note:
8.3/10
Style : Symphonic Metal

Compagnie : Frontiers Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Machine Gun 05:35
02. Coward 04:18
03. Purge 04:36
04. Utter Descension 04:16
05. Bow to the Ego 04:51
06. Mistaken 04:38
07. Scream It 05:31
08. Justifiable Casualty 05:31
09. Path of Least Resistance 04:50
10. Into the Dissonance 04:10
11. Slow It Down 04:23
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Albert Lamoureux
 
Albert Lamoureux
Amanda Somerville s’est démarquée dans la musique métal notamment par ses collaborations avec les groupes comme Epica, Kamelot et After Forever. Sa collaboration avec Michael Kiske sur l’album Kiske/Somerville est un autre album qui met sa voix en valeur, mais c’est au sein de la formation Trillium qu’Amanda nous offre un album métal comme tel. En plus de la retrouver à la voix, Trillium renferme de très bons musiciens. On retrouve donc son bon ami Sander Gommans (ex After Forever, HDK) et Sascha Paeth (Avantasia, Heaven’s Gate) aux guitares, Robert Hunecke (Avantasia) à la batterie et Simon Oberender aux claviers.

Connaissant le style musical des différents musiciens que nous retrouvons dans le groupe, il n’est pas surprenant de voir que la musique contient des éléments gothiques et progressifs. On y retrouve aussi une bonne quantité d’orchestration tout en conservant la guitare au centre des compositions. La musique du titre ‘Machine Gun’ est simple et comprend même quelques passages populaires par moments, mais c’est la mélodie vocale d’Amanda qui retiendra l’attention. Sa superbe prestation vocale nous fera même oublier la simplicité des paroles de cette composition. Le style obscur fait surface sur ‘Coward’, le premier extrait de l’album. En plus de contenir de belles variations musicales, la prestation d’Amanda renferme beaucoup d’émotions. Le style populaire revient à la surface sur le morceau ‘Purge’. La musique est très aérée et met en évidence la basse ainsi que la voix sans toutefois négliger les autres instruments. On retrouve aussi un passage contenant uniquement la voix d’Amanda qui vous donnera la chair de poule. Avec les pièces ‘Utter Descension’ et ‘Bow to the Ego’, le centre de l’album est sans contredit l’endroit où l’on retrouve les pièces les plus lourdes et les plus sombres. L’un des meilleurs moments de l’album est le duo avec Jorn Lande. Après une très belle introduction orchestrale, nous avons une belle opposition entre la voix brutale de Jorn et celle d’Amanda. Évidemment, les arrangements musicaux sont suffisamment aérés pour accommoder les deux voix et pour les propulser en avant de la musique. Le titre ‘Path of Least Resistance’ semble être totalement disparate comparativement au reste du matériel de l’album. Son style électronique centré sur la basse est tout de même très entrainant malgré sa simplicité. Le contraste entre la musique et la puissante voix d’Amanda est encore plus évident sur ce morceau que sur le reste de l’album. Ce dernier ne contient pas que des pièces lourdes et sombres, on y retrouve aussi des compositions entrainantes comme ‘Into the Dissonance’ (reprise du groupe Lunatica) et ‘Love Is An Illusion’. ‘Slow It Down’ est quant à elle la ballade de l’album. C’est évidemment le scénario parfait pour mettre en valeur la voix d’Amanda et le résultat est fort bien réussi.

‘Alloy’ contient sans contredit la musique la plus lourde et la plus sombre qu’Amanda a enregistrée jusqu’à présent. La musique est diversifiée et, au risque de se répéter, la voix d’Amanda est magnifique. ‘Alloy’ prendra plusieurs écoutes avant d’être assimilé, mais il mérite au moins une écoute afin d’entendre la brillante prestation vocale d’Amanda.



  Note de MU : 8.3/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau