Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Hopeful Sixteen
Epîca
Jinjer
Principius
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2487
Nouvelles: 3874
Entrevues: 124
Critiques en Vrak
Groupe: Brandon Flowers
Album: Welcome To Fabulous Las Vegas
S'il y aurait un prix pour la présentation (pochette et le nom d'album) la moins inspirante de l'année 2010 pour un amateur de rock, le premier disque solo du chanteur de The Killers, Brandon...
Groupe: Southern Cross
Album: Rise Above (EP)
C'est avec la dernière nouvelle annonçant l'entrée en studio de Southern Cross que je me suis remis à écouter l'excellent EP Rise Above. Tout d'abord, il faut préciser que ce EP est entièrement...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: All Shall Perish
 Album: This Is Where It Ends (2011)
Note:
7.5/10
Style : Deathcore

Compagnie : Nuclear Blast

Format : CD

Liste des pistes :

01. Divine Illusion
02. There Is Nothing Left
03. Procession Of Ashes
04. A Pure Evil
05. Embrace The Curse
06. Spineless
07. The Past Will Haunt Us Both
08. Royalty Into Exile
09. My Retaliation
10. Rebirth
11. The Death Plague
12. In This Life Of Pain
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Protecteur d’un genre qui irrite bien des gens, All Shall Perish semble s’en éloigner de plus en plus, surtout avec ce disque qui demeure très death métal pour une formation habitué à nous envoyer un deathcore à numéro. C’est lourd, très lourd avec les guitares à 7 cordes ainsi que des guitares à 8 cordes… Malgré quelques escapades plus caramélisées comme sur There Is Nothing Left et The Past Will Haunt Us Both, cette formation d’Oakland, et chouchou de Kirk Hammett de Metallica, propose du matériel a faire bouger une foule même si le groupe se présente devant une horde de zombies car c’est foutrement efficace. Effectivement, lors du dernier Heavy Mtl nous avons pu être des témoins de leur savoir-faire.

Sur cette nouvelle production, on sent que la ligne directrice est plus filiforme ; le groupe propose toujours une certaine complexité mais avec plus de grooves qui permettent de bien ressentir les ambiances visqueuses de la formation. Avec A Pure Evil, on a la sensation que Meshuggah tente de te faire entrer dans une foule pour faire des katas… Tandis que Royalty Into Exile et My Retaliation nous donne une bonne idée de l’influence qu’a pu avoir leur tournée avec Kataklysm car nous retrouvons quelques similitudes envers la formation québécoise.

Du matériel qui est fait pour être joué sur scène mais qui a de la vigueur en mode personnalisé sur le médium de notre choix. All Shall Perish se dissocie justement d’un mouvement qu’il a aidé à créer grâce à une recherche sonore efficace effectuée par le tandem de guitariste que sont Ben Orum et Francesco Artusato à la base de l’équipe d’écriture, le tout bien analysé par la section rythmique en plus d’avoir un chanteur qui sait varier sa voix pour bien marier les ambiances offertes.

Je suis en paix maintenant avec le groupe…

www.allshallperish.com





  Note de MU : 7.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau