Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2455
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Andy Timmons Band
Album: Resolution
"Resolution" est le nouvel album de Andy Timmons Band, le guitariste Andy Timmons a déjà avec la populaire formation Danger Danger. Pour cet opus, il a opté pour la simplicité avec seulement trois...
Groupe: Superior Enlightenment
Album: The Great Obscurantism
Après quelques nouvelles sporadiques et une attente qui dura un bon moment pour ceux attendant ce projet de pied ferme. Superior Enlightenment nous arrive finalement avec leur premier album, The...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Voyager
 Album: The Meaning of I (2011)
Note:
7.5/10
Style : Symphonic Metal

Compagnie : Sensory Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Momentary Relapse of Pain 02. Stare Into the Night
03. Seize the Day
04. Broken
05. The Pensive Disarray
06. He Will Remain
07. The Meaning of I
08. Iron Dream (In Memoriam: Peter Steele)
09. Feuer Meiner Zeit
10. Fire of the Times
11. She Takes Me (Into the Morning Light)
12. It’s Time to Know
13. Are You Shaded?
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
La formation australienne Voyager a laissé sa marque rapidement avec sa première offrande "Element V" en 2003, qui a connu un grand succès sur la scène underground. Quelques années plus tard, Voyager propose son quatrième album "The Meaning of I", un réel voyage dans le metal mélodique sous toutes ses facettes.

Dès le début de sa carrière, il montrait déjà toutes les qualités de son répertoire musicale et de sa diversité dans les genres. Le disque débute en force avec "Momentary Relapse of Pain", qui est très symphonique, plus heavy que la moyenne des autres pièces et elle demeure bien accrocheuse. Sur "Broken", vous allez vivre plusieurs expériences avec sa combinaison d'électro progressif mélodique, tandis que "Seize the Day" offre un petite saveur plutôt folk rock/metal. C'est un groupe qui n'est vraiment pas facile à décrire. Lorsque vous allez arriver sur les titres "The Pensive Disarray" et "He Will Remain
", vous comprendrez ce que je veux dire. Il utilise souvent les éléments plus "space" de ses influences.

Sur cette sortie, Voyager en profite également pour rendre hommage à Peter Steele (Type O Negative), qui est décédé le 14 avril 2010, avec la pièce "Iron Dream". Contrairement à ce qu'on aurait pu penser, le rythme est up-tempo, mélodique et avec une approche musicale plus enjouée. Certains effets sonores semblent provenir des années 80-90, tandis que la mélodie est typique de la première offrande "Element V". Un autre aspect surprenant, la présence d'une pièce en Allemand avec "Feuer Meiner Zeit", très courte du haut de ses 36 secondes. L'album continue avec la up-tempo "Fire of the Times" et la très électro "She Takes Me (Into the Morning Light)". Ce que je peux remarquer rapidement, c'est qu'il a définitivement mis de côté ses influences death, black, les growls. Personnellement, ces éléments étaient bien intégrés dans leur son, c'est dommage de ne plus vraiment pouvoir l'entendre. Cette décision enlève beaucoup de profondeur à leur sonorité en général, même si tout ce qui est symphonique, progressif, électro, metal et rock sont améliorés et peaufinés. "The Meaning of I" est plus relaxant que les autres albums, on a enlevé plusieurs choses et le feeling général n'est plus le même lorsque j'écoute Voyager. J'ai l'impression d'avoir perdu un contraste qui m'accrochait et leur permettait de se distinguer dans la scène metal.

Dans l'ensemble, je m'attendais encore à beaucoup de Voyager et malgré la qualité musicale, je reste sur ma faim. Nous pouvons entendre un petit peu de growl et d'agressivité sur "Are You Shaded?", mais ce n'est pas ainsi pour la totalité de l'album. Étrangement, elle se distingue des autres. Un excellent travail de la part de ces Australiens, mais nous sommes loin de la perfection du passé. Plusieurs titres sont oubliables et il n'a pas su me gagner. Une note raisonnable, puisque leur mélange prog-sympho-électro est encore au-dessus de la moyenne.

Meilleure pièce: "Stare Into the Night".



  Note de MU : 7.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau