Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Atheist
Album: Elements
Dernier album de la trilogie d’Atheist. « Elements » connaît quelques changement au sein du groupe comme le départ du batteur Steve Flynn remplacé par Marcell Dissantos, le bassiste Tony Choy...
Groupe:
Album:
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Junius
 Album: Reports from the Threshold of Death (2011)
Note:
9.8/10
Style : Metal Alternatif

Compagnie : Prosthetic Records

Format : CD

Liste des pistes :

1. Betray The Grave
2. All Shall Float
3. Dance On Blood
4. A Universe Without Stars
5. Haunts For Love
6. The Meeting of Pasts
7. (Spirit Guidance)
8. A Reflection On Fire
9. Transcend The Ghost
10. Eidolon & Perispirit
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
La première position de mon Top 2011 sera donc un ex aequo! Effectivement, Junius aura sa place très confortable aux côtés de Leprous quoique l’album de Junius est légèrement mon préféré! Oui, deux groupes dont les noms se terminent par US… Est-ce un hasard ? En tout cas, ce n’est pas un hasard si ce groupe se retrouve en haut de ma liste car ce disque est sans aucune faille, c’est riche musicalement et les ambiances crées par le groupe sont poignantes.

Habile mélange de la mélancolie de The Smiths avec l’emprise métallique d’un groupe comme Isis et quelques intonations à la Chino de Deftones et même de Chris Martin de Coldplay, c’est ce que nous offrent le groupe Junius sur ce nouveau disque. De plus, la production est magistrale ! Ca sonne en gériboire ! Les arrangements sont magistraux avec de nombreuses couches musicales superposées, des voix célestes qui sont infiltrées dans le mix comme sur All Shall Float ou du désordre sonore excessivement bien contrôlé, comme sur A Universe Without Stars.

L’univers musical de Junius est d’une richesse monumentale, les arrangements musicaux transpirent la passion, c’est poignant et touchant, c’est l’extase la plus totale lorsque l’on écoute une chanson comme Transcend the Ghost qui se veut une véritable cascade émotive avec toutes les subtilités offertes par la voix de Joseph E Martinez qui vient te cueillir au niveau de tous les sens, le tout en fusion avec une complicité musicale précise et des couches musicales atmosphériques rarement entendues.

Aucune seconde sur ce disque n’est perdue, c’est si bien rempli qu’il est gênant d’écouter autre chose par la suite… de peur de trouver les autres formations pauvres musicalement !

Reports from the Threshold of Death est une recommandation, une obligation et un achat à l’aveuglette que je conseille à tous les amateurs de métal, de musique alternative et de musique plus songée des années 80. En bref, ceux pour qui la musique n’est pas un objet de consommation mais plutôt une expérience cérébrale ou vitale.

Les mots me manquent… pourquoi en ajouter, écoutez tout simplement…

Si je pouvais mettre 11 / 10, je le ferais ! J’ai rarement entendu un truc aussi génial, divin, prodigieux et aussi exceptionnel que Reports from the Threshold of Death ; un album que je chérirai probablement encore dans 20 ans !

Disponible le 25 octobre!


http://www.juniusmusic.com/



Pour écouter la chanson A Universe Without Stars:

Junius - A Universe Without Stars by SecretServicePublicity


  Note de MU : 9.8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau