Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: OSI
Album: Free
Au départ, je dois avouer que je ne suis pas de ceux qui voue un culte automatiquement à un musicien qui a fait parti ou qui est au sein de Dream Theater. Je ne dis pas qu'ils sont sur-évalués, bien...
Groupe: Helloween
Album: Rabbit Don't Come Easy
Helloween. Un groupe connu de tous, existant depuis à peu près 20 ans, ayant inventé le Power Metal. Faire une critique d'un de leur album n'est donc pas une chose aisée, mais c'est pourtant ce que...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Blackscorn
 Album: Pagan Sacrifice (2011)
Note:
8.4/10
Style : Black Metal

Compagnie : NoProd

Format : CD

Liste des pistes :

01. Intro
02. Vengeful Godess
03. Wolves Upon Men
04. Hex and Spellcraft
05. Raid Of The Northern Hordes
06. Crushing Heaven’s Throne
07. Frozen Majesty

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Pierre-Yves Bédard
 
Pierre-Yves Bédard
Depuis 2007, Blackscorn rôde au sein de la scène Black Métal Québécoise. Suite à une relocalisation de Sherbrooke à Montréal, il acquit une certaine stabilité au niveau de ses membres, lui permettant ainsi de se consacrer de manière plus sérieuse sur l’album dont il sera question dans la présente critique. C’est donc quatre longues années après sa création que le quintet présente sa première offrande à notre nation. Au risque de me répéter, l’expansion fulgurante de la scène Black dans notre province a vu naître une multitude de groupes, certains sachant se démarquer, d’autres moins. Est-ce que Blackscorn saura se tailler une place dans le cœur des amateurs?

Tout d’abord, les Montréalais décrivent leur musique comme étant inspirée de la tradition des vieux pays. Jusque-là, rien de bien surprenant pour du Black Métal. Par contre, lorsque j’ai décortiqué la pochette de l’album, je fus agréablement surpris d’y lire ‘’True Northern Black Métal’’ inscrit en gros sous le réceptacle du disque. Dès lors, avant même d’avoir fait tourner la galette une première fois, ma curiosité était davantage piquée par le concept de Blackscorn. En effet, à voir cette inscription, j’espérais découvrir une musique à la fois démente et implacable. En effet, ce qui se retrouve sur Pagan Sacrifice est froid, cru et intense. Dès les premières secondes de l’introduction que je caractériserais de sanglante et nordique, l’auditeur est plongé dans une aventure qui vaut la peine d’être vécue d’un bout à l’autre avec toute l’attention possible. La musique du quintet exploite à merveille les caractéristiques classiques des formations norvégiennes cultes tout en y ajoutant une touche de violence et de destruction bien intéressante.

Musicalement parlant, Blackscorn tire bien son épingle du jeu. Aux guitares, Atrocity et Tyrant exposent des mélodies répétitives, mais originales tout en gardant en tête l’esprit de leurs inspirations. Ils sont agressifs à souhait réussissent tant bien que mal à se sortir du moule établi depuis maintenant quelques décennies par les instigateurs du style musical dans lequel ils oeuvrent. À la basse, Ozath se fait discret comme dans la plupart des efforts du genre, mais sa contribution est tout de même observable même s’il ne ressort pas du lot pour y amener une plus grande diversité et une profondeur supplémentaire. À la batterie, Holokaust se démène admirablement sur son instrument. Il ne se contente pas de demeurer dans le carcan des rythmes classiques, mais œuvre plutôt dans un registre dispersé. Plus précisément, il parcourt ses tambours à un rythme effréné et ajoute une dose d’énergie sacrificielle substantielle au reste de l’ensemble musical. Aux vocaux, Corpse hurle ses insanités avec un ton crasseux et rauque tout en demeurant dans un registre relativement aigu comme il se doit. Son intensité digne de mention apporte une ferveur implacable qui vient bonifier toute la bestialité de ‘’Pagan Sacrifice’’.

Dans un autre ordre d’idées, le côté matériel de l’album vaut la peine d’être décortiqué. En effet, la pochette, arbore un design froid, mais efficace à la fois. Les photos des membres brandissant torches et crachant du feu fait très ‘’old school’’ si je compare à des disques immortels comme ‘’Diabolical Fullmoon Mysticisim’’ et autres. À noter que la majorité de ces dernières furent prises en hiver, ce qui vient renforcer le concept ‘’True Northern Black Métal’’ instigué par Blackscorn.

En résumé, ‘’Pagan Sacrifice’’ vient démontrer que les Montréalais sont prêts à envahir la scène Black Métal Québécoise avec aplomb. Sans nécessairement tout détruire sur son passage, il vaut entièrement le détour et saura attirer maints amateurs du genre. Blackscorn propose une offrande qui ne passera pas sous silence et qui mérite amplement qu’on s’y attarde. Après plusieurs écoutes, j’apprécie sa musique de plus en plus et j’espère qu’il continuera à développer son concept. Il n’y a pas à dire, le ‘’True Northern Black Metal’’ est définitivement en grande santé et s’enflamme de plus belle!


  Note de MU : 8.4/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau