Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2462
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Die By The Sword
Album: What’s Done Is Done
Die By The Sword est une jeune formation française qui en est seulement à leur deuxième démo avec "What’s Done Is Done". À travers leur musique, ils combinent les influences thrash metal, death...
Groupe: King Diamond
Album: Abigail II - The Revenge
Bien des amateurs de KING DIAMOND espéraient depuis longtemps la suite de l'horrifiante histoire de Abigail. Beaucoup de rumeurs à ce sujet avaient été lancées mais peu ne s'étaient avérées fondées....
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Lake of Tears
 Album: Illwill (2011)
Note:
8.9/10
Style : Dark / Gothic Metal

Compagnie : AFM Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Floating In Darkness 03:14
02. Illwill 04:19
03. The Hating 04:37
04. U.N.S.A.N.E. 04:51
05. House Of The Setting Sun 05:37
06. Behind The Green Door 03:58
07. Parasites 02:55
08. Out Of Control 02:55
09. Taste Of Hell 03:46
10. Midnight Madness 04:11
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Albert Lamoureux
 
Albert Lamoureux
Il s’est déjà écoulé quatre ans depuis le dernier album du groupe suédois Lake Of Tears. Illwill est le huitième album du groupe et malgré quelques changements dans la formation au fil des ans, on retrouve toujours les membres originaux Daniel Brennare (voix et guitare), Mikael Larsson (basse) et Johan Oudhuis (batterie). Le dernier venu est Fredrik Jordanius à la guitare.
Au lieu du style mélancolique et lugubre que l’on retrouvait sur les albums précédents, le groupe nous livre une musique énergique et lourde sur le premier titre de ce nouvel album. Même avec cette différence de style sur ‘Floating In Darkness’, on remarque que ce dernier est simplement une variation de ce que le groupe faisait dans le passé. ‘Illwill’ ressemble beaucoup plus à la musique mélancolique pour laquelle le groupe est reconnu. La performance vocale de Daniel sur la pièce titre est puissante et remplie d’énergie, ce qui s’harmonise à merveille avec la lourdeur de la musique. Conservant leur style sinistre, le groupe accélère le rythme sur le titre ‘The Hating’. Avec autant de rapidité et de férocité vocale, le groupe nous offre une musique dominée par le style Thrash. La direction musicale change à nouveau sur le titre ‘U.N.S.A.N.E.’. Les arrangements sont plus simples et le style entrainant de la musique fait penser à ce que faisait W.A.S.P. sur leurs premiers albums. Il n’est donc pas surprenant de voir que ce titre est le premier extrait de l’album. Comme le démontrent les titres ‘House Of The Setting Sun’ et ‘Behind The Green Door’, le vieux style du groupe a toujours sa place sur l’album. La musique est mélancolique et laisse beaucoup de place à la voix sinistre et émotionnelle de Daniel. Ce court moment de repos est le bien venu, car nous avons droit à une musique inspirée du style Punk sur le titre suivant intitulé ‘Parasite’. Après ce défoulement en règle, le groupe revient avec une pièce centrée sur la basse de Mikael. Sans être trop pesant, la musique préconisée sur ‘Out Of Control’ est simple et très efficace. On retrouve deux titres très lourds en clôture d’album. Après une petite introduction à la guitare acoustique, ‘Midnight Madness’ se transforme en une pièce au style Black métal. Cette référence ne se retrouve pas autant dans la voix, qui est plus agressive que jamais, mais principalement dans la musique. Malgré cette influence, on retrouve tout de même quelques éléments traditionnels du groupe. Même si vous n’aimez pas le Black métal, il y a fort à parier que vous allez tout de même aimer cette dernière composition de l’album.

Comme nous l’avons remarqué sur chacun de leurs albums, Lake Of Tears est un groupe très imprévisible. ‘Illwill’ a donc lui aussi sa dose de nouveautés. On y retrouve bien entendu leur style sombre, gothique, simple et émotif, mais nous avons aussi droit à des passages Punk, Thrash et même Black. De façon générale, la musique est beaucoup plus agressive et moins axée sur les claviers que par le passer. Malgré cette diversité musicale, le groupe réussit tout de même à conserver une belle cohésion sur l’album. ‘Illwill’ n’est pas à des années-lumière des autres albums du groupe, mais c’est Lake Of Tears comme vous ne les avez jamais entendus!

Pour les amateurs du groupe, prendre note que la version digipak contient 3 pièces enregistrées en concert.



  Note de MU : 8.9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau