Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Memorium
Album: Triumph Of The Origin
Il est toujours fort intéressant d'avoir à écrire la critique d'un album d'un groupe québécois. Il n'en n'a pas moins été pour ce court EP du groupe de la région de Québec, Memorium. Il est...
Groupe: Devin Townsend Project
Album: Deconstruction
Aussi productif que l’abeille dans sa ruche, Devin Townsend offre non pas un mais bel et bien deux nouveaux albums en ce mois de juin 2011; le premier étant...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Arch Enemy
 Album: Khaos Legions (2011)
Note:
5.5/10
Style : Death Metal Melodic

Compagnie : Century Media Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Khaos Overture (instrumental)
02. Yesterday Is Dead and Gone
03. Bloodstained Cross
04. Under Black Flags We March
05. No Gods, No Masters
06. City of the Dead
07. Through the Eyes of a Raven
08. Cruelty Without Beauty
09. We Are a Godless Entity (instrumental)
10. Cult of Chaos
11. Thorns in My Flesh
12. Turn to Dust (instrumental)
13. Vengeance Is Mine
14. Secrets
15. The Zoo
16. Snow Bound (Acoustique)
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Huitième album en 2011 pour la formation death metal mélodique Arch Enemy avec la sortie de "Khaos Legions", à quoi s'attendre? Créé en 1995, le groupe a connu une véritable explosion avec la maintenant mythique Angela Gossow au chant depuis l'année 2000. Arch Enemy était reconnu pour son mélange d'agressivité et ses mélodies, mais il semble y avoir une touche légèrement différente sur cet album.

Après la pièce instrumentale "Khaos Overture", on arrive rapidement dans l'essence même de leur style sur "Khaos Legions". La hargne et la puissance sont encore présents, mais il y a surtout un mot qui me vient en tête et c'est mélancolie. On retrouve cet aspect typiquement Finlandais/Suédois à plusieurs niveaux sur les titres "Yesterday Is Dead and Gone" et "Bloodstained Cross". Le jeu aux guitares de Michael Amott et Christopher Amott donnent vraiment cette impression. À de nombreux endroits au cours des deux pièces, la mélancolie se fait ressentir à travers les mélodies et leur sonorité combinant le mid et up-tempo.

Sur la pièce suivante, "Under Black Flags We March", Arch Enemy revient à un style s'orientant vers le thrash/heavy metal, bref on est bien loin de la base death metal mélodique. Il faut croire que ce n'était pas une hallucination, puisque nous revenons encore vers le style des deux premières avec "No Gods, No Masters". Je serais surpris que les amateurs de la première heure d'Arch Enemy aime la direction de l'album. Très mélodique, un chant beaucoup moins viral dans son agressivité et on revient souvent à un style se reliant surtout au dark metal. Il y a effectivement de la rapidité et de la fougue lors de certains passages, mais c'est calculé et ça n'a pas la même importance dans les nouvelles compositions. Vous savez, quand on semble vouloir essayer de faire plaisir à tout le monde.

Ensuite, je n'ai rien à dire contre la production, puisqu'il y a eu un excellent travail de réalisation pour mettre en évidence les nombreuses qualités du groupe. Les petites introductions scéniques, les solos aux guitares sont souvent efficaces et une pièce telle que "City of the Dead" risque de rejoindre les plus vieux fans. Selon moi, c'est la pièce cachée par excellence de "Khaos Legions". Par contre, il ne faut pas s'attendre à un style "in your face", puisqu'il y a beaucoup de variation entre le rythme et on perds souvent la cadence avec ce qu'il tente d'imposer. La recette revient avec "Cult of Chaos", qui débute avec leur excellent death metal/mélodique, mais le rythme se calme au cours de la pièce.

Dans l'ensemble, je vois plus "Khaos Legions" comme un album dark metal avec des éléments de death mélodique, thrash, heavy metal. Bref, nous sommes bien loin de leur marque de commerce. Au cours des pièces, on se fait souvent briser leur puissance avec du mid-tempo et je suis quand même très déçu. Beaucoup trop mélancolique, mélodique, mid-tempo... on veut se faire défoncer le crâne à coup de pieds. La structure des pièces est sensiblement la même sur la plupart des titres; un début rapide et brutal, quelques petits solos, mid-tempo mélancolique et on termine la boucle plus énergique. Avec "Yesterday Is Dead and Gone", je m'attendais à plus de solos accrocheurs, plus de consistance et des moments mémorables. En général, il possède quelques moments intéressants, mais Arch Enemy détruit eux-mêmes ses propres mélodies.



  Note de MU : 5.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau