Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Twilight Odyssey
Album: Twilight Odyssey
La formation américaine Twilight Odyssey a été créé en 2001 et ils ont mis en vente leur premier album, qui est éponyme, en 2005. Ils nous offrent un heavy metal bien typique des années 80 avec une...
Groupe: Hamadryad
Album: Live In France 2006
Si l’année 2006 avait été faste pour la formation québécoise Hamadryad avec sa première participation à un Festival tenu en France (Crescendo Festival), l’année 2007 semble jusqu’à maintenant...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Nordmen
 Album: Nordmen (2010)
Note:
8.5/10
Style : Métal Noir Québécois

Compagnie : Nikta

Format : CD

Liste des pistes :

01. Funeste Destinée
02. Echo Septentrional
03. Retour Vers La Noirceur

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Pierre-Yves Bédard
 
Pierre-Yves Bédard
Si vous êtes un amateur de Métal Noir Québécois, Nordmen est assurément un nom qui vous dit quelque chose lorsque vous l’entendez. En creusant un peu plus dans les différentes banques de données disponibles, vous découvrirez que ce dernier est le projet solo d’Athros, connu entre autres pour ses collaborations avec Forteresse (Vocaux), Brume d’Automne (Guitare, Basse, Percussions), Ur Falc’h et j’en passe. C’est donc sept longues années après la sortie de son dernier opus pleine longueur, ‘’Vertus Guerrières’’, que le Québécois s’est remis en marche pour offrir le MCD dont il sera question tout au long de cette critique. Maintenant que la scène de Métal Noir Québécois est bien implantée en province et est plus florissante que jamais, est-ce qu’il réussira à y trouver sa place?

Dès ma première écoute, j’ai remarqué que Nordmen n’est pas simplement un autre groupe de Black Métal comme il en naît par dizaines chaque jour. Il possède certains traits caractéristiques qui valent le détour et qui sauront attirer les amateurs du genre. Tout d’abord, un aspect intéressant du ‘’one man band’’ est sa direction musicale. Plus précisément, dès les premières secondes une musique sombre et crasseuse est exposée à l’auditeur. En effet, c’est dans un contexte sonore assez minimaliste et cru que les compositions d’Athros sont présentées. La guitare stridente et unidimensionnelle retentit froidement la majorité du temps et vient guider le reste de l’ensemble avec des riffs tous plus déchirants les uns que les autres. La batterie est utilisée d’une manière assez classique, produisant des rythmes connus et exploités depuis la naissance du genre, mais cadre bien dans tout le concept mis en œuvre par Nordmen et est réconfortante à la fois. Aux vocaux, le protagoniste principal expose une voix cruelle qui m’a littéralement charmé par toute son intensité et son côté ténébreux. Il se désâme sur son micro et se démarque de ses compatriotes par son implication profonde et sa virtuosité.

Évidemment, Nordmen ne serait pas ce qu’il est s’il ne contenait pas sa part d’authenticité qui le démarque de la masse. Ceux qui ont eu l’occasion de porter une oreille à la compilation ‘’Sous Le Lys Noir Volume 1’’ auront sans aucun doute remarqué de quoi je veux parler. Plus précisément, en plus d’écrire dans notre langue, certains instruments folkloriques et ambiances traditionnelles sont utilisés à quelques endroits. Certes, Athros n’est pas le seul à parsemer ses compositions d’un peu d’histoire de notre nation, mais il réussit à bien intégrer le Métal Noir aux rythmes de nos ancêtres. Dans un autre ordre d’idées, certains passages ambiants de courte durée sont aussi présents, question de faire plonger l’auditeur encore plus profondément dans l’univers glacial et sombre orchestré par le protagoniste principal.

En résumé, avec son EP éponyme, Nordmen renaît de belle manière. Lorsque les trois pièces de l’effort sont terminées, mon âme en veut encore, mais malheureusement, c’est tout ce que nous avons à nous mettre sous la dent pour le moment. Chose certaine, la scène de Métal Noir Québécois ne peut se permettre de renier l’excellente sortie qu’Athros propose. Sa musique est admirablement construite et mérite d’être visitée encore et encore. Au risque de me répéter, avec un album d’une telle qualité, il me semble bien ardu de ne pas être conquis par le génie et toute l’inspiration derrière le projet du vocaliste de Forteresse.


  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau