Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Gamma Ray
Album: Blast From The Past
Quand un groupe vous sort un « Best of » de ses succès et que vous possèdez déjà tous les albums, il est un peu idiot d’aller se l’acheter. Pourtant, c’est ce que j’ai fait. Oui, car sur cet album...
Groupe: Scorngrain
Album: 0,05%
Après les Western metal, Hollywood Film Score metal et le Motorcycle metal, Scorngrain apporte à son tour sa contribution aux sous-genres avec leur Finnish Cyber Thrash metal! "0,05%" est leur second...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Devildriver
 Album: Beast (2011)
Note:
8.0/10
Style : Death Metal Melodic

Compagnie : Roadrunner Records

Format : CD

Liste des pistes :

1."Dead to Rights"
2."Bring the Fight (To the Floor)"
3."Hardened"
4."Shitlist"
5."Talons Out (Teeth Sharpened)"
6."You Make Me Sick"
7."Coldblooded"
8."Blur"
9."The Blame Game"
10."Black Soul Choir" (16 Horsepower cover)
11."Crowns of Creation"
12."Lend Myself to the Night"

Bonus Tracks ( Special Edition)

13."Lost"
14."Fortune Favors the Brave"
15."Grinfucked"

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Geneviève Landry
 
Geneviève Landry
Apprivoiser la Bête. C'est la première chose qui m'est venue en tête durant l'écoute du 5ième Cd du groupe Californien Devildriver. ''Beast'' étant le Cd que j'attendais le plus en ce début de 2011, et aussi étant une ''fan finie'', j'étais surexcitée. Et, c'est mission presque accomplie. Devildriver a envoyé plusieurs chansons en écoute sur Internet des semaines avant la sortie, ce qui donnait déjà le ton à ce CD. Le premier extrait ''Dead To Rights'' nous garoche une rythmique auquel on n'est pas habitué de Devildriver. Dez Fafara, leader de la formation, a donné plusieurs entrevues avant la sortie de ''Beast'', nous avertissant que ça allait être totalement différent du dernier CD ''Pray For Villains'' sorti en 2009, qui était beaucoup plus mélodique que celui ci. ''Beast''c'est comme ''The Fury Of Our Maker's Hands'' (2005) sur l'acide. Vraiment. La rage et la haine que les paroles dégagent sont palpables. L'autre extrait à être sorti sur le net est ''Bring the Fight (To the Floor)'' qui traite de ''Moshpit'' et de ''Circle Pit'', qui font la réputation du groupe. ''ColdBlooded'' aussi s'est ramassée en écoute, un refrain qui m'est resté dans la tête automatiquement. Ma préféré de Beast est ''You Make Me Sick'', qui est agressive à souhait. J'avoue que j'ai encore un peu de misère à assimiler les 15 chansons de ''Beast''. J'aime beaucoup Devildriver pour ça par exemple, à chaque CD, on se sait jamais à quoi s'attendre.

Étant fan, j'ai décidé de me procurer l'édition spéciale, qui contient le Documentaire ''You May Know Us From The Stage''. Ce documentaire a été poussé sur Internet en 2010 en 25 chapitres, échelonné sur plusieurs mois. Ça relate le tout début du groupe, avec les changements de noms, de son, et de personnel. Beaucoup d'informations, de scène en concert et Backstage, et c'est très bien monté. Il manque juste le Making Of de l'enregistrement de ''Beast'', et ça aurait été parfait. Plusieurs vidéoclips se retrouvent sur le DVD aussi dont ''Clouds Over California''. Ça fait une belle soirée DVD!

C'est une belle Bête ce 5ième CD de Devilvriver. À apprivoiser tranquillement parce qu'elle est un peu sauvage.



  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau