Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2463
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Snowfall
Album: Black Terror Art
Tout droit venu de la Nouvelle-Écosse, le groupe black metal Snowfall présente ici son premier album, après un démo et un split en compagnie des Néo-Brunswickois de Funeral Fog. Il faut d’abord...
Groupe: Cryonic Temple
Album: In Thy Power
La formation suèdoise Cryonic Temple est de retour avec ce troisième opus, "In Thy Power". Composé de Esa Ahonen (Guitare), Jan J Cederlund (Basse), Janne Soderlund (Clavier), Johan Johansson...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Forgotten Tales
 Album: We Shall See the Light (2010)
Note:
8.7/10
Style : Power Metal

Compagnie : Union Metal International

Format : CD

Liste des pistes :

01. We Shall See the Light
02. Guardian Angel
03. Keepers of the Field
04. The Reaper
05. Diviner
06. The Calling
07. Howling at The Moon
08. Broken Wings
09. Angel Eyes
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Daves Couture
 
Daves Couture
Forgotten Tales s’amène en 2010 avec son 3 album intitulé ‘We Shall See the Light’. Les amateurs de Québec avaient eu l’occasion d’assister au lancement de celui-ci le 5 novembre passé à L’Impérial de Québec et pouvaient par le fait même acheter le CD avant sa parution officielle quelques jours plus tard. Avec Mike Bélanger à la batterie pour la composition et l’enregistrement de ‘We Shall See The Light’, il était permis de croire que de nouvelles couleurs dans la section rythmique pourraient apparaître sur les pièces. Que nous propose donc ce 3e CD fort attendu des amateurs québécois?

J’insiste en tout premier lieu sur le son. Les instruments sont tous présents et les claviers sont vraiment plus faciles à distinguer et à apprécier. S’ils avaient un rôle important dans les premiers albums, on en sentait quand même moins l’effet juste par leur présence marquée dans le mix. C’est donc une sonorité exemplaire qui nous attend et qui nous suivra tout au long de l’écoute. D’entrée de jeu, on sent immédiatement une différence dans la composition des pièces avec la pièce titre qui est un reflet fidèle de la nouvelle approche de Forgotten Tales. Je devrais peut-être dire, les nouvelles variantes qui renouvellent de belle façon le style caractéristique jusqu’à maintenant. Cette première pièce accroche réellement l’auditeur et laisse entrevoir de belles choses. Il y a ce petit côté tragique dans les couplets qui font du bien et on laisse quelques fois de côté les moments épiques, une autre variante dans la composition. On peut penser également à ‘Keepers of the Field’ et ‘The Calling’ qui nous laissent sur cette impression et moi j’apprécie beaucoup. Sur le coup, j’ai eu quelques difficultés à m’habituer aux pièces, elles semblaient moins accrocheuses de façon immédiate, ce que ‘All The Sinners’ faisait de façon magistrale. Cependant, cela ne veut pas toujours dire grand-chose si le produit ne peut survivre longtemps car on ne s’attache pas à long terme.

Le ‘power métal’ est un style difficile à renouveler car les modèles de composition ne sont pas légions et on entre facilement dans un autre créneau en essayant de trop en faire. Je crois que We Shall See the Light réussit à bien faire cela. Pas toujours à fond de train avec les ‘double-bass-drums’, que l’on espère quand même à quelques occasions, ce ne serait pas du power, les rythmes sont bien balancées entre ce que l’on attend du groupe et la nouvelle touche. De plus Martin Desharnais s’est permis quelques petites approches dans ses solos qui ne changent rien dans le fait de le reconnaître immédiatement mais qui démontrent une évolution dans sa composition. Le chant de Sonia reste intact dans ce qu’elle fait de mieux mais je crois que des défis supplémentaires se sont ajoutés dans sa façon de chanter ces nouvelles combinaisons d’accords utilisées à quelques occasions.

Si vous voulez savoir ce que ça veut dire au niveau des pièces, prenons ‘Keepers of the Field’ vers les 2 minutes 14. Cette séquence contraste réellement avec ce que Forgotten Tales nous avait habitué mais c’est génial. Vers les 1 minute 50 de la pièce The Reaper. Vers les 2 minutes 13 de The Diviner. Vers les 2 minutes 20 de la pièce The Calling. J’ai pris quelques exemples de variantes intéressantes dans la nouvelle approche. Je précise cependant que Guardian Angel et Howling at The Moon sont tout à fait ce que l’on était habitué d’entendre alors on ne fait pas une croix sur le passé. On fait simplement évoluer le style du groupe.

Ce fut une bien drôle de façon d’imager ce 3e CD mais ce fut la manière que j’ai dû employer pour décortiquer le tout. Prenez donc quelques écoutes pour vous en faire une idée et si vous n’accrochez pas immédiatement, soyez patient, je crois que vous en serez récompensés.




  Note de MU : 8.7/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau