Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Swashbuckle
Album: Back To The Noose
Amateurs de musique progressive, de structures musicales complexes et originales, de mélodies accrocheuses et d’introductions inspirées, passez votre chemin. Ici, vous ne trouverez que des pirates,...
Groupe: Charlotte Gainsbourg
Album: IRM
Lorsque l’on regarde la pochette d’un CD, on y voit généralement le nom de l’album et celui de l’artiste. Ici, IRM et Charlotte Gainsbourg. Sauf que selon toutes vraisemblances, Charlotte Gainsbourg...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Kiske / Somerville
 Album: Kiske / Somerville (2010)
Note:
8.3/10
Style : Hard Rock

Compagnie : Frontiers Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Nothing Left To Say
02. Silence
03. If I Had A Wish
04. One Night Burning
05. Arise
06. End Of The Road
07. Don't Walk Away
08. Devil In Her Heart
09. Rain
10. A Thousand Suns
11. Second Chance
12. Set A Fire (bonus)
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Albert Lamoureux
 
Albert Lamoureux
Les noms des chanteurs Michael Kiske (ex Helloween) et Amanda Somerville ne sont certainement pas inconnus pour les amateurs de musique métal. L’idée de cette collaboration entre les deux est un coup de génie du président de la compagnie de disque Frontiers Records. Outre ces deux chanteurs, nous retrouvons le bassiste Mat Sinner (Primal Fear et Sinner), le guitariste Magnus Karlsson (Primal Fear) et le batteur Martin Schmidt (ex Leaves’ Eyes).

L’album débute avec une très bonne composition qui a pour titre ‘Nothing Left to Say’. La mélodie de guitare de Magnus est entrainante et dynamique. On remarque immédiatement que Michael est toujours en très grande forme, sa voix est puissante et domine la composition. Pour ce premier titre, la contribution d’Amanda se fait principalement lors des refrains. On remarque immédiatement que ces deux voix sont faites pour aller ensemble. Bien entendu, le solo de guitare de Magnus est un chef-d'œuvre technique et mélodique. ‘Silence’ contient un peu de tout, on y retrouve de l’orchestration, une participation accrue de la part d’Amanda et surtout beaucoup d’émotions. Il n’est pas surprenant que cette superbe ballade mélancolique soit le premier extrait de l’album. Il est fort plaisant d’entendre un si beau mélange de voix sans avoir à subir l’éternel mélange de la belle voix féminine opposée à la voix brutale masculine. Batterie en tête, la section rythmique est au premier plan du titre ‘If I Had A Wish’. Le style rock and roll est intense et bien structuré. Les voix d’Amanda et de Michael se complètent à merveille encore une fois. Les deux chanteurs se font cependant voler la vedette par le batteur Martin Schmidt qui nous démontre son immense talent ainsi que sa polyvalence. ‘Arise’ est une autre composition rapide et lourde qui met en évidence la guitare de Magnus. La voix d’Amanda est habilement mise en évidence lors des refrains. L’orchestration est bien utilisée sur le titre ‘End Of The Road’. On y retrouve un beau fond de claviers ainsi qu’une sonorité de guitare moins agressive. L’émotion de la performance d’Amanda est simplement magistrale et fait tout le charme de cette composition. On retrouve une touche un peu plus commerciale sur le titre ‘Don’t Walk Away’. Autant la mélodie de la musique que celle des voix sont entrainantes, mais le tout est un peu trop simple comparativement au reste de l’album. Magnus nous offre une autre belle mélodie sur la pièce ‘Rain’. La guitare comprend une belle distorsion sans être trop métal. En plus de la guitare, la basse et le refrain sont deux autres éléments qui se distinguent sur ce titre. ‘Devil In Her Heart’ renferme une mélodie simple et directe qui laisse beaucoup de place aux voix. On y retrouve aussi une dose de claviers en arrière-plan par moments, ce qui donne une belle dimension à cette composition. La lourdeur des guitares ainsi que le style gothique sont à l’honneur sur le morceau ‘Set A Fire. La musique est agressive et intense du début à la fin, même si nous avons droit à un petit interlude progressif en milieu parcours.

Après l’écoute de l’album, on peut aisément conclure que la collaboration de Michael Kiske et d’Amanda Somerville est une réussite. Si plusieurs amateurs de Michel avaient des doutes sur l’orientation de ce projet, n’ayez crainte : la musique est variée tout en étant métal. Le tout est bien entendu centré sur les voix de Michael et d’Amanda, mais nous avons aussi droit à une belle démonstration de talents des autres musiciens. ‘Kiske / Someville’ est une belle surprise qui vaut la peine d’écouter.



  Note de MU : 8.3/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau