Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2456
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Virulence
Album: If This Isn't A Dream...1985-1989
La formation californienne Virulence est le précurseur de Fu Manchu. Le style de base est un mélange entre le punk hardcore, le stoner rock et le doom metal. Lorsque le chanteur Ken Pucci a...
Groupe: Symphony X
Album: Iconoclast
SYMPHONY X – ICONOCLAST 2011 Symphony X est arrivé en 2007 avec un album très surprenant en ‘Paradise Lost’ qui laissait un peu tomber la formule majoritairement progressive des CD’s précédents...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Avantasia
 Album: The Wicked Symphony (2010)
Note:
7.8/10
Style : Power Metal

Compagnie : Nuclear Blast

Format : CD

Liste des pistes :

01. The Wicked Symphony
02. Wastelands
03. Scales of Justice
04. Dying For An Angel
05. Blizzard On A Broken Mirror
06. Runaway Train
07. Crestfallen
08. Forever Is A Long Time
09. Black Wings
10. States of Matter
11. The Edge
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Daves Couture
 
Daves Couture
Avantasia n’est pas seulement que le projet parallèle de Tobias Sammet (Edguy), il s’agit essentiellement d’une musique symphonique prônant plusieurs voix légendaires du ‘power metal’ qui s’échangent les différents personnages de l’histoire racontée. On y décèle des similarités avec l’opéra d’où les titres des 2 premiers albums ‘Metal Opera – part 1 & 2’. Bien sûr, Edguy reste le projet principal de M. Sammet mais qu’en est-il de l’évolution de celui-ci à travers la formation principale? The Wicked Symphony’ est le 5e essai du groupe étant même le 2e album de l’année 2010 après Angel of Babylon.

Si vous aviez encore l’image du ‘power symphonique’ en tête, celle-ci doit disparaître à tout jamais. Depuis ‘Scarecrow’ (3e essai), l’essentiel du matériel produit par Tobias Sammet se résume au côté ‘heavy Rock’ et ‘Hard Rock’ d’une musique qui s’influence grandement des années ’80. The Wicked Symphony s’inspire grandement des 2 derniers CD avec sa brochette d’invités qui semble assez constante en plus de nouvelles figures originales en Russ Allen (Symphony X), Tim ‘Ripper’ Owens (ex-Iced Earth, ex-Judas Priest, Beyond Fear), Klaus Meine (Scorpions) et Andre Matos (ex Angra + ex-Shaman).

Sans dire que le style n’est pas bien exploité, il reste que le côté symphonique disparaît de plus en plus. S’il en reste quelques traces, elles seront bien sûr placées dans un tout autre contexte que le ‘power’. La qualité de compositeur de Tobias Sammet n’est pas à remettre en cause dans cet album, les choix mélodiques appropriés aux voix de chaque invité nous permettent assez facilement de suivre les péripéties multiples racontées par ‘The Wicked Symphony’. Les guitares sont assez bien exploitées et quelques rythmes nous font sursauter tellement ils sont surprenants mais bien placés. Prenez exemple dans la pièce titre environ 3 minutes avant la fin, c’est tout simplement savoureux. La combinaison voix-guitare est excellente et la batterie accentue très bien la progression qui crée une ambiance monstre. La même surprise se reproduit sur la pièce ‘Scales of Justice’ qui reprend les mêmes éléments à 2 minutes de la fin. Michael Kiske est encore une fois présent sur l’album et participe à la pièce ‘Wastelands’ qui correspond tout à fait à son profil de chanteur. Il s’agit probablement même de la seule pièce ‘power’ de ce CD. La suite nous révèle de nouvelles voix qui amènent de belles couleurs respectant bien l’essence de la pièce qui y est associée. Cependant, Edguy et Avantasia se ressemblent de plus en plus. Il est malheureux que les deux projets se côtoient de si près musicalement. L’apport des voix multiples nous permet quand même d’observer certaines subtilités que renferme ‘The Wicked Symphony’ et lui donne un caractère somme toute distinct.

Ceci dit, les surprises se feront rares sur cet album et les similarités avec des pièces précédentes sont assez évidentes à découvrir parmi les mélodies. Le produit que nous offre ‘The Wicked Symphony’ semble vieillissant et il est peut-être temps de vite redonner les belles couleurs musicales d’origine qui ont fait de ce projet quelque chose d’assez unique. En attendant, Avantasia se lance en tournée mondiale et tout le monde sera heureux si le spectacle passe dans une ville où il sera accessible, c’est-à-dire près de chez vous.



  Note de MU : 7.8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau