Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2466
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Edguy
Album: Superheroes
Il y a quelques jours déjà que le EP Superheroes est sorti et voilà qu’il se fait déjà accueillir de façon plutôt brutale par certains amateurs du groupe. Étant en possession moi-même du disque, je...
Groupe: Dismember
Album: Dismember
Depuis maintenant plus de vingt ans, Dismember ne cesse de saccager tout sur son passage. Même si leur deuxième et troisième album, «Indecent and Obsene» et «Massive Killing Capacity», sont...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Jorn
 Album: Dio (2010)
Note:
7.0/10
Style : Hard Rock

Compagnie : Frontiers Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Song For Ronnie James
02. Invisible
03. Shame On the Night
04. Push
05. Stand Up And Shout
06. Don’t Talk To Strangers
07. Lord of the Last Day
08. Night People
09. Sacred Heart
10. Sunset Superman
11. Lonely Is the Word – Letters From Earth
12. Kill the King
13. Straight Through the Heart (live)
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Albert Lamoureux
 
Albert Lamoureux
Toujours aussi passionné par la musique, le chanteur norvégien Jorn Lande nous offre un album tous les ans sans aucune difficulté. Après un album hommage intitulé ‘Unlocking The Past’, voici qu’il nous offre un album entièrement dédié aux œuvres de Ronnie James Dio. Sans équivoque, Dio est l’une des plus importantes sinon la plus importante influence musicale de Jorn.
L’album ne contient qu’une seule composition originale intitulée ‘Song For Ronnie James’. Tant la mélodie que la voix de l’introduction rappellent immédiatement ‘Cath The Rainbow’ du groupe Rainbow. Comme c’est souvent le cas avec les compositions de Dio, le style lourd fait surface peu de temps après. La voix de Jorn s’agence à merveille avec la musique tout en ne tombant pas dans le piège de cloner celle de son idole. Le rythme est lent, mais soutenu, à l’image des compositions modernes de Dio. Ce n’est pas la meilleure composition de Jorn, mais elle rend merveilleusement hommage à son inspiration. Il faut néanmoins mentionner que même s’il faut beaucoup de travail et de talent pour faire référence à autant de pièces du répertoire de Dio dans une même composition, il reste qu’un peu plus de subtilité dans les paroles aurait été bienvenue selon moi. Cela dit, la tâche de choisir une douzaine de titres du répertoire de Dio n’est pas une chose facile. Jorn opte pour reprendre majoritairement les titres de l’album ’Holy Diver’. Il est très difficile d’éviter les succès tels ‘Shame On the Night’, ‘Stand Up and Shout’ et ‘Don't Talk to Strangers’. L’interprétation de ces dernières est simplement magistrale. En plus de ces classiques incontournables, on retrouve de belles surprises comme ‘Push’, ‘Sunset Superman’ et ‘Lord Of The Last Day’ (de l’album Magica). Si Jorn frappe dans le mille avec les deux premiers titres, il ne réussit pas aussi bien avec sa sélection de l’album ‘Magica’. Il manque un peu de vie et d’émotion dans la voix afin de faire revivre la magie de cette composition. Jorn utilise un style légèrement plus agressif sur les titres ‘Night People’ et ‘Invisible’, ce qui actualise grandement ces compositions. Mais c’est sans contredit la reprise de ‘Sacred Heart’ qui est la meilleure reprise de l’album. Jorn est simplement parfait à la voix, la musique est moderne tout en restant suffisamment fidèle au titre original. On ne peut passer sous silence le fait que Jorn réutilise les titres ‘Lonely is the Word/Letters From Earth’ et ‘Kill the King’ que l’on retrouvait sur l’album ‘Unlocking The Past’. Avec tellement de choix à sa disposition, des titres tels ‘Gates of Babylon’ et ‘Children Of The Sea’ auraient été préférables!

Bien que Jorn ait travaillé très fort sur cet album, la mise en marché coïncide avec le décès de son idole. Ce seul point a fait couler beaucoup d’encre (mal) heureusement bien plus que les titres sur le disque! L’album est bien réussi, mais il manque l’élément spécial qui fait d’un album hommage un album indispensable aux yeux des amateurs. Néanmoins, le tout est bien réussi et donnera certainement l’envie à plusieurs d’écouter à nouveau les albums de Ronnie James Dio.



  Note de MU : 7/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau