Recherche MU :
Groupes: 1310
Critiques CD: 2489
Nouvelles: 4141
Entrevues: 129
Critiques en Vrak
Groupe: Nefastüs Diès
Album: Urban Cancer
Avec le succès de groupes comme Kataklysm, Neuraxis, Quo Vadis et Cryptopsy la réputation de la scène extrême québécoise n’est plus à faire. On peut dire sans trop exagérer qu’à chaque mois au...
Groupe: Elvira Madigan
Album: Regent Sie - Shedevils Of Demonlore - Of Blood, Crosses And Biblewars
Marcus H. Madigan, l'homme derrière Elvira Madigan (pas la vraie qui a vécu au 19e siècle, ni le film produit en 1967, mais le projet personnel musical qui a émergé en Suède vers 1997), nous arrive...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Nervous Impulse
 Album: Enough For Dementia (2009)
Note:
8.6/10
Style : Death Metal / Grindcore

Compagnie : Indépendant

Format : CD

Liste des pistes :

01. Intro
02. Why Did You Shake Our Baby
03. Lowlife Jackass
04. Rockstars Faggotry
05. Truthers
06. The Bells of Immorality
07. The Collapse of Evolution
08. Dead Jeremians
09. Blood on the Dance Floor
10. Pure Hate
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Pierre-Yves Bédard
 
Pierre-Yves Bédard
Étant un amateur invétéré de Métal Québécois, lorsque quelqu’un me parle de Death Métal Brutal à l’extrême, je pense tout de suite à ‘’None so Vile’’ de Cryptopsy qui, à mon humble avis, est la référence à citer dans le domaine. Dernièrement, par un hasard inattendu, je fus introduit à la formation dont il est présentement question. Après un peu de lecture à son sujet, j’ai découvert que son but principal est de créer la musique la plus démente et destructive que l’on puisse imaginer. N’étant jamais assez rassasié de brutalité, je me suis tout de suite intéressé à leur tout premier album dont il sera question dans les prochaines lignes. La question à se poser est : Est-ce que la formation Montréalaise a su surpasser le stade de ‘’vargeage’’ pour créer une œuvre qui se distinguera de la masse?

Dès la première écoute, la réaction qui me vint à l’esprit fut : ‘’Ouch!’’ En effet, je m’attendais à quelque chose qui décape, mais je n’aurais jamais cru faire face à autant d’intensité et de violence. Plus précisément, Nervous Impulse réussit à créer une barbarie auditive tout à fait délicieuse qui vaut son pesant d’or. Fait surprenant, malgré tout le chaos, il réussit tout de même à garder un certain contrôle et à exposer une structure bien définie. Les Montréalais ne sont pas tombés dans le piège de la facilité à créer quelque chose qui bûche sans tenir compte de l’importance du processus de composition. À la batterie, Yan Chamberland déverse un flot impressionnant de rythmes tous aussi rapides et divertissants les uns que les autres. Il vient ajouter une puissance significative à l’ensemble musical à la fois lorsqu’il joue avec beaucoup de vélocité ou lorsqu’il ralentit pour apporter un peu plus de lourdeur à l’effort. Aux guitares, Vincent Malo et Robert Guimond induisent des mélodies graves et assez techniques qui s’incrustent dans le cortex de l’auditeur. Il arrive parfois qu’un d’eux se détache pour un court solo, mais ce n’est pas coutume dans chaque morceau. La basse, assumée par les deux guitaristes, ne se démarque pas particulièrement, mais apporte la touche de pesanteur qui en est attendue normalement. Finalement, aux vocaux, Éric Fiset offre une performance qui, si c’était possible, serait digne d’un Oscar. On le surnomme The Canadian Godzilla et ce n’est pas pour rien. En plus d’être assez versatile en termes de sonorités, il dégage une puissance monstrueuse qui saurait réveiller un cadavre mort depuis 10 jours. Son apport est tout à fait substantiel à la musique de Nervous Impulse et bonifie merveilleusement le concept de ‘’Brutalité extrême’’ désiré.

D’une perspective plus technique, l’album fut enregistré, mixé et masterisé par Hugues Deslauriers dans son ‘’Surgeon’s Lab Studio’’ de Montréal. Ce dernier fut reconnu entre autres pour son excellent travail avec Vengeful (The Omnipresent Curse), Humanoid (Remembering Universe) et Augury (Fragmentary Evidence). Je n’ai donc nul besoin de spécifier que la qualité sonore est impeccable et que chaque instrument est balancé de façon remarquable. Le bon choix de studio vient vraiment bonifier l’expérience du début à la fin.

Un aspect de l’offrande qui m’a quelque peut fait sourciller est sa durée totale. Lorsqu’un disque est étiqueté ‘’Pleine Longueur’’, je m’attends habituellement à un minimum de 30-45 minutes de musique. Malheureusement, malgré ses dix pièces, le présent album ne dure que 24 minutes. J’avoue que l’expérience globale n’est pas énormément affectée par cet aspect, mais je suis définitivement resté sur mon appétit lors de la première écoute. D’un autre côté, le fait d’en vouloir plus m’a donné envie de rester en contact avec le groupe et de découvrir leur avenir avec intérêt.

En résumé, avec ‘’Enough For Dementia’’, Nervous Impulse vient définitivement tailler sa place, à grand coup de masse, au sein des formations de musique destructrice qui sont à surveiller. Leur premier album n’est probablement pas celui qui les fera passer à l’histoire, mais est plutôt le premier chapitre d’un beau et captivant récit. Il a mis toutes les chances de son côté pour se mériter un futur digne des grands et je crois fortement qu’ils récolteront les fruits de leurs efforts à court-moyen terme. Leur dimension musicale m’a tout simplement renversé et je ne suis pas et ne serai pas leur seule victime, j’en suis certain.

Maintenant, mettez vos écouteurs et laissez vous ‘’décalisser’’. C’est un ordre!


  Note de MU : 8.6/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau