Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2466
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Punky Bruster
Album: Cooked On Phonics
Il en assez de la mode punk rock/hardcore, il décide de nous produire une petite histoire. En fait, 'Cooked on phonics' raconte les aventures d'un groupe death metal. Ils se font huer au début de...
Groupe: Moonlyght
Album: Progressive Darkness (Nouvelle Édition)
Comment décrire ce groupe québécois? En fait, le terme black est surtout employé en raison du vocal "growl" que nous pouvons entendre sur toutes les pièces de leur premier album, "Progressive...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Special Ops
 Album: Through The Heart Of The Infidel (2009)
Note:
5.0/10
Style : Rock Alternatif

Compagnie : Indépendant

Format : CD

Liste des pistes :

01. H.M.
02. Snakebite
03. Hard Ass
04. What You Did Today
05. Amber
06. Pressure (feat. Sport D)
07. Monster In Me
08. Full Circle
09. Sweet Accessory
10. Anthem of Deceit
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
La formation montréalaise, Special Ops offre en 2009 l'album "Through The Heart Of The Infidel", dont la ré-édition est mise en vente en 2010. Étant dans un répertoire rock alternatif et quelques influences de System Of A Down et Saliva, il semble également puiser dans une certaine forme de l'ère grunge. Avec un rock énergique, ce disque contient plusieurs bons moments, mais est-ce que c'est assez pour l'auditeur?

Tout d'abord, quelques titres ne sont vraiment pas percutants et la structure me dérange, ainsi que les paroles de certains morceaux. Special Ops parvient à nous sortir des refrains accrocheurs, mais ce n'est pas vraiment le cas sur "H.M." et "Snakebite". Quelques passages sont monotones au vocal et dans la façon d'amener le ryhtme. Cependant, il démontre bien qu'il sait se débrouiller avec la pièce "Hard Ass". Bon rythme, plus d'agressivité et un superbe jeu entre le guitariste/chanteur Akbar Johnson et le chanteur Abe Froman. Personnellement, j'espère que Special Ops s'inspirera de ce titre pour les prochaines compositions, puisque les membres sont en mesure de montrer le meilleur de leur talent.

Malheureusement, "What You Did Today" et "Amber" ne m'accrochent pas du tout, ce n'est pas le plus fluide. Mon gros coup de coeur de l'album c'est le titre "Pressure (feat. Sport D)". Pour ceux qui écoutent la WWE, la compagnie utilise souvent des pièces de ce genre pour promouvoir les PPV (Saliva, Sick Puppies, Nonpoint, etc). Accrocheuse, énergique, il y a le petit plus qui manque à plusieurs titres du disque. Je vous la conseille si vous aimez le genre, c'est le titre à écouter. Pour terminer avec les influences de System Of A Down, vous avez seulement à tendre l'oreille sur "Full Circle" et "Anthem of Deceit" pour comprendre à quoi je fais référence. Finalement, les amateurs de Monster Magnet seront comblés avec la pièce "Monster In Me".

En général, "Through The Heart Of The Infidel" possède un grand contraste entre les pièces et c'est cette instabilité qui pourra être corrigée dans le futur.

À écouter: Pressure (feat. Sport D), Monster In Me, Hard Ass

MySpace: http://www.myspace.com/opsmission



  Note de MU : 5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau