Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2475
Nouvelles: 27667
Entrevues: 117
Critiques en Vrak
Groupe: Annihilator
Album: Schizo Deluxe
En 2005, Annihilator en était à leur 12e opus, "Schizo Deluxe". Ce groupe canadien, qui a été créé en 1984 et mené par le guitariste Jeff Waters, a connu plusieurs changements de chanteur au cours...
Groupe: Cradle Of Filth
Album: Nymphetamine
Seulement un an après la sortie du dernier album Damnation And A Day, qui a été probablement le disque m'ayant le plus déçu de la discographie de Cradle Of Filth, le célèbre groupe de "Black Metal"...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Goldfrapp
 Album: Head First (2010)
Note:
9.0/10
Style : Rock Pop

Compagnie : Mute

Format : CD

Liste des pistes :

01. Rocket
02. Believer
03. Alive
04. Dreaming
05. Head First
06. Hunt
07. Shiny And Warm
08. I Wanna Life
09. Voicething

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Léa Chantereau
 
Golfrapp a toujours eu une place à part dans le cœur de nombreux amateurs de musique électronique. Ce groupe, né de la collaboration entre Will Grégory et Alison Goldfrapp, a sorti récemment son cinquième album, Head First, qu’il me tardait d’écouter.
La première écoute m’a confirmé ce que je pensais : ce groupe ne cesse de se réinventer et d’évoluer, sans toutefois perdre sa propre identité, dûe en majeure partie à la voix de la chanteuse, Alison Goldfrapp. Les premiers albums étaient oniriques, et convoquaient l’imaginaire de chacun en créant un univers musical assez pictural. Head First nous offre, en plus, de cela, des références déjà connues comme la disco des années 70 (Alive) ou la musique électronique des années 80 (Dreaming, par exemple).
Les deux premiers morceaux, Rockett, et Believer, des pépites (comme tous les autres morceaux d’ailleurs) donnent directement le ton. Les synthétiseurs, les mélodies accrocheuses et rythmées sont de mise. On rétrograde d’une décennie et on enchaine sur Alive, dont l’un enchainement d’accords est assez simple et connus de tous, mais qui fonctionne toujours aussi bien. Et on pourrait décrire tout l’album comme le saut temporel que l’on vient d’effectuer : mélange de 70, 80 et 2010, inspirations à la Donna Summer et Cindy Lauper à leur meilleur
De plus, certains morceaux ne perdent pas de la sensualité qu’ils nous offrent depuis des années. Hunt par exemple, à la rythmique lente, une basse très présente, une voix susurrée, mêlée à quelques halètements, est seul morceau qui ne donne pas envie de nous déhancher sur une piste de danse, mais plutôt ailleurs (hum!).
Bref, une vois enchanteresse, des tubes endiablés, tout ce qui nous donne envie de foncer danser tête la première (Head First) dans leur univers.



  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau