Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2389
Nouvelles: 26746
Entrevues: 98
Critiques en Vrak
Groupe: Magnum
Album: Princess Alice And The Broken Arrow
Le groupe anglais Magnum est déjà bien connu dans la scène rock/metal progressif, puisqu'il a été créé dans les années 70 et qu'il s'agit de leur treizième album, "Princess Alice And The Broken...
Groupe: Desaster
Album: 666 - Satan's Soldiers Syndicate
Le quatuor allemand de Koblenz Desaster a sorti en 2008 son quatrième album 10 ans après son premier, Hellfire' s dominion. Le nom du groupe est issu de « Total Desaster » de Destruction, l'une des...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Apocalyptica
 Album: Inquisition Symphony (1998)
Note:
8.0/10
Style : Symphonic Metal

Compagnie : Nuclear Blast

Format : CD

Liste des pistes :

1-Harmageddon 
2-From out of nowhere 
3-For whom the bell tolls 
4-Nothing else matters 
5-Refuse/resist 
6-M.B. 
7-Inquisition symphony 
8-Fade to black 
9-Domination 
10-Toreador 
11-One
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marie-Eve Crépeau
 
Pour continuer à vous faire découvrir ce merveilleux groupe qu'est Apocalyptica, j'ai décidé de faire une critique d'un autre de leur album. Inquisition Symphony est moins récent que Cult. Ici, on retrouve vraiment QUE du violoncelle. Certaines pièces sont un peu décevantes, mais selon moi, l'envergure des autres fait remonter la pente à ce cher album. Encore une fois, le groupe nous fait ressentir toute sorte d'émotion à travers sa musique, et on s'y sent terriblement bien.






Harmageddon: Première pièce de l'album. Elle commence plutôt doucement, on entend a peine la mélodie, puis on découvre petit à petit, le petit chant des violoncelles. Enfin, ça ne dure pas très longtemps, pour tomber dans une mélodie très accrocheuse. Le mixte des différents sons ici est excellent. On s'envole en écoutant cette pièce! Je dois avoué que la première fois que je l'ai écouté, Harmageddon me donnait une impression de 'pitchage' de sons, mais après quelques écoutes, on ne peut plus s'en passer, c'est une pièce travaillé à son maximum. Vos oreilles vont être aux anges. La pièce n'est pas trop rapide, mais tient quand même une vitesse assez 'normale'. Elle est vraiment à écouter! Elle en vaut vraiment la peine, un de mes coups de coeur de l'album.






From out of nowhere: Ici, une pièce qui commence déjà très rapide. Le contraste entre les différents 'tons' de violoncelles est vraiment parfait. On saute d'une note à l'autre, sans jamais perdre la mélodie de vue. Cette pièce nous donne l'impression de passer de moments de presses à d'autres moments plus calmes. Un peu comme si on est pressé, on court, on court, puis on prend une petite pause et on prend le temps de réfléchir à ce qu'on fait quelques instants. J'aime beaucoup. Le seul petit défaut est peut-être le fait que la pièce ne change pas beaucoup tout au long des 3 minutes 10 qu'elle joue, mais elle est tout de même très agréable a entendre, quoi que légèrement redondante.






For whom the bell tolls: Ici, on ressent un peu plus un effet sombre. La pièce est très lente, et on joue des notes très creuses. C'est lourd, mais ça ne dure pas éternellement. Après quelques instants, la mélodie entre en jeu. La façon dont elle est introduite à une pièce aussi sombre m'accroche terriblement. On passe du très bas, à un autre son qui nous donne l'impression de se libéré quelque peu. Par contre, je trouve la pièce un peu trop lourde quand même, elle nous donne l'impression de nous enfoncer dans le sable trop longtemps. La finale n'est pas fameuse, avec un son de radio qui atteint mal les ondes.






Nothing else matters: Cette pièce est reprise de métallica, mais wow, c'est tellement beau! C'est une ballade très douce, et mervveilleusement belle aux oreilles. Je pourrais l'écouté sans arrêt, pendant toute la journée, sans m'en lassé. Le son du violoncelle y prend vraiment une place sans égales. Elle donne le goût de pleurer, de rire, de tout, elle renferme tant de belles choses, tant de secrets. C'est vraiment ma pièce préféré de l'album. Magnifique est-elle. L'écoute en vaut terriblement la peine.






Refuse/Resist: Après une petite pièce jolie et douce, on tombe avec quelque chose de beaucoup plus résistant. On dirait qu'on met le pied dans un nuage en colère. Vraiment, on n'y ressent vraiment plus la même chose. Ça semble plus violent, les façons dont les violoncelles sont joués démontrent un son moins doux. On dirait qu'ils crient! J'aime beaucoup le sentiment propulsé par les instruments. La seule petite chose que j'aime moins, c'est que j'arrive rarement à l'écouté au complet, elle donne légèrement mal à la tête, tout semble trop ... méchant, mais c'est bon pareil.






M.B.: Enfin, les oreilles peuvent se reposer un peu. On revient avec une vitesse passablement normale. Le son d'arrière plan est plutôt rapide, mais la mélodie semble retenir le reste pour que la vitesse se stabilise. Cette pièce ne vient pas vraiment me cherché, raison pour laquelle je l'apprécie moins que les autres, elle n'a rien de bien spéciale selon moi. Par contre, lorsqu'on a un arrêt de la musique et qu'on reprend plus lentement, on se croirait réellement dans un rêve, dans un style égyptien, j'adore vraiment cette partie, dommage que la pièce ne soit pas ainsi en entier hihi.






Inquisition symphony: Si vous avez lu ma critique de l'album Cult, vous savez déjà ce que je pense de cette pièce. Je l'ai rarement écouté au complet, elle manque de quelque chose, mais je n'arrive pas à trouvé quoi. Il ne semble pas y avoir autant de différences de sons comme dans les autres pièces, on dirait que tout les violoncelles jouent les mêmes notes. Je ne sais pas, elle ne m'accroche vraiment pas.






Fade to black: Une pièce très douce et très belle. Pas autant que Nothing else matters, mais elle reste quand même magnifique. Elle fait rêvé, penser aux beaux moments. On y ressent de la bonne humeur, des sourires. J'aime beaucoup, c'est une pièce qui me remonte le moral. Malgré sa lenteur, elle ne nous fait pas pensé à la tristesse, mais plutôt aux beaux instants qu'on prend le temps d'apprécier. Les moments plus rapides vers la fin sont vraiment excellent!






Domination: Comme le titre l'indique, il faut pas s'attendre à quelque chose de doux. On y sent plutôt la dominance, la force qui nous force à faire quelque chose. La musique sonne quelque peu sévère, avec un son qui rappelle les tambours lors de batailles. La pièce est quand même bien, mais plus ça avance et plus c'est bon. La finale très dure est vraiment bonne.






Toreadore: La pièce commence très doucement, avec des sons plus doux et des sons plus secs. Enfin, la mélodie fait son apparition de façon majestueuse. J'aime beaucoup les contrastes de sons. Enfin, il fallait s'y attendre avec un titre pareil, vers le milieu de la pièce, on retrouve l'ancienne mélodie de la fameuse pièce 'toréadore' avec les taureaux et tout. Malgré que ça peut sembler 'plate' pour certains, la pièces est très bien exécuté, et reste très agréable à écouter.






One: Cette dernière pièce commence tout doucement. C'est une ballade. Je trouve qu'Apocalyptica on un don pour faire d'excellentes ballades. On pourrait s'endormir dessus. Je trouve que ça termine bien l'album, une belle finale. On passe du très lent au très rapide et plus sec. Vraiment, d'un extrême à l'autre. J'aime beaucoup!






Enfin, c'est selon moi un très bon album du groupe, mais le moins bon dans ceux que j'ai écouté. Par contre, ça n'en fait pas un mauvais album, loin de là, il renferme d'excellents chefs d'oeuvres dont il ne faut pas passé à côté. Ce fut quand même leur 1er vrai album, si on enlève leur premier album où ils ont reprit toutes les pièces de métallica. C'est un album très spécial, qui vaut la peine d'être entendu. Bonne écoute!


  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau