Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2469
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Gamma Ray
Album: Insanity and Genius
Après le peu de succès de l’album précédent « Sigh no more » de Gamma Ray, Kai Hansen a compris qu’il avait pris une mauvaise direction et il lui fallait corriger le tir au plus vite. Il est revenu à...
Groupe: Testament
Album: Live In London
Les grands fans de TESTAMENT attendaient depuis très longtemps la parution d'un DVD de leur groupe favori. C'est maintenant chose faite. L'attente en valait la peine car il aura fallu attendre...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Massive Attack
 Album: Heligoland (2010)
Note:
9.8/10
Style : Trip Hop

Compagnie : Virgin

Format : CD

Liste des pistes :

1. Pray For Rain
2. Babel
3. Splitting The Atom
4. Girl I Love You
5. Psyche
6. Flat Of The Blade
7. Paradise Circus
8. Rush Minute
9. Saturday Come Slow
10. Atlas Air

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Léa Chatereau
 
J’attendais avec impatience le nouvel album de Massive Attack, non pas qu’on soit en manque de leur musique (ils sont assez productifs, puisqu’ils ont quand même sorti six albums depuis leur formation en 1991, ont participé à de nombreuses bandes originales de films et sorti un best of). Mais écouter Massive Attack est toujours un immense plaisir et c’est donc avec délectation que j’ai tendu mon oreille pour ce Heligoland (tiré du nom d’un archipel allemand).

Ce long album (on en a pour notre argent !) est composé de dix chansons interprétées par des chanteurs de renommée, dont Martina Topley Bird (ancienne muse de Tricky, qui nous avait gâtés en 2008 avec son album The Blue God), Horace Andy, chanteur jamaïcain très prolifique, présent sur plusieurs de leurs albums, au vibrato reconnaissable parmi tous, ou encore le fameux Damon Albarn (on avait tendance à oublier qu’il avait une bien jolie voix!).

Tout dans cet album est fait pour nous surprendre et on ne s’ennuie pas une seule minute, je vais m’expliquer.
Tout d’abord la construction des morceaux : globalement les chansons ressemblent à des vagues. Le début est construit en étages, c’est à dire que les instrument s’ajoutent petit à petit, puis disparaissent (souvent presque tous d’un coup), ce qui donne des moments de grand calme, puis suivent des « montées », parfois même des envolées. Et ces changements créent une tension musicale, tout au long de l’album, tension qui est si caractéristique à ce groupe. Pray for Rain en est le parfait exemple et joue même sur l’alternance entre tonalités majeure et mineure.

De plus, les dissonances présentes sur certains morceaux comme Girl I love You ou Flat of the Blade, rappellent notre oreille à l’ordre, si on s’était trop laissés aller à la rêverie.

Ensuite, les rythmes ne sont jamais les mêmes. On notera par exemple une rythmique à influence drum n’ bass sur Babel, une plus rock sur Atlas Air…
Et enfin, les sons : ils alternent perpétuellement entre sonorités électroniques (bien grasses sur Atlas Air et Flat of the Blade, petites touches sur les autres morceaux) et acoustiques. Les cordes donnent, avec la voix suave de Hope Sandoval, une immense douceur à Paradise Circus, douceur contrebalancée par des attaques de piano et des claps assez directs. Rush Minute pourrait très bien n’être qu’acoustique (piano, guitare). Et n’oublions pas les cuivres, qui font leur apparition de temps à autres.

Seule la basse reste constante et très présente, comme s’ils voulaient lier tous les morceaux et donner une certaine continuité à l’album, car tout le reste change, se balance, monte, descend.


Il faut donc persévérer pour aimer cet album assez noir, tout ne vient pas à la première écoute, mais une fois franchie cette étape, toutes les chansons (je dis bien TOUTES) méritent vraiment une totale attention, car en plus d’être magnifiques, elles soulèvent le cœur, et n’est ce pas cela qu’on demande à la musique, finalement ?



  Note de MU : 9.8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau