Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Acylum
Album: The Enemy
En 2009, Pedro Engel est de retour avec le troisième album de la formation Acylum, "The Enemy". Le style varie entre l'industriel, le noise et le metal, tout en passant à travers une belle...
Groupe: Satan's Host
Album: Burning The Born Again... (A New Philosophy)
Réédition sur Moribund Cult d’un album paru en 2004, Burning The Born Again… (A New Philosophy) de Satan’s Host, groupe du Colorado, donne dans un black/death métal diabolique et poignant....
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Dark Funeral
 Album: Angelus Exuro pro Eternus (2009)
Note:
8.2/10
Style : Black Metal

Compagnie : Regain Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. The End of Human Race
02. The Birth of the Vampiir
03. Stigmata
04. My Funeral
05. Angelus Exuro pro Eternus
06. Demons of Five
07. Declaration of Hate
08. In My Dreams
09. My Latex Queen
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Pierre-Yves Bédard
 
Pierre-Yves Bédard
‘’Anges qui brûlent pour l’éternité’’. Un seul groupe peut baptiser un disque avec un nom aussi évocateur. En effet, depuis plus de quinze ans. Dark Funeral répand sa musique violente remplie de satanisme et d’anti-christianisme à travers la planète. Certes, sa musique lui a permis d’acquérir une popularité auprès des amateurs de Black Métal, mais ses performances scéniques des plus éblouissantes ont conquis l’admiration de plusieurs. Ses deux passages dans la province seront marqués à jamais dans le cortex de centaines de personnes. Le quatre octobre dernier, il a fait paraître le premier vidéoclip tiré du présent effort, ‘’My Funeral’’, qui sema une controverse assez surprenante. En effet, il fut banni de certains sites web étant donné le niveau de violence un peu trop grand pour les yeux sensibles de ce monde. ‘’Angelus Exuro pro Eternus’’ fut décrit par la formation comme étant leur album le plus technique et varié jusqu’à maintenant avec beaucoup plus de progression et d’innovation tout en restant fidèle à ses racines. Après de telles allégations, mes attentes étaient des plus élevées.

Tout d’abord, Dark Funeral a affirmé qu’il allait demeurer fidèle à lui-même. En effet, il n’aurait pas pu dire plus vrai à ce niveau. Plus précisément, nous retrouvons le style bien propre au groupe de Black Métal Suédois tout au long de l’écoute sans chance de pouvoir les confondre. Pour plusieurs, cette sonorité sera réconfortante, car c’est ce que la formation offre à ses amateurs depuis leurs débuts. D’autres seront déçus, car ils ne sentiront pas toute la progression et l’innovation qui a été promise avant la sortie. En fait, les ‘’racines’’ dont nous a parlé le quintet sont d’une dimension gigantesque si on les compare au nouveau feuillage qui éclot avec la sortie d’ ‘’Angelus Exuro pro Eternus’’.

En ce qui a trait au niveau de technicalité annoncé par les Suédois, encore une fois, il est difficile de s’arracher les cheveux de surprise, car cette caractéristique se veut assez discrète. Par contre, après maintes écoutes, elle est bel et bien perceptible. En effet, musicalement parlant, cette dernière se fait le plus remarquer au niveau des percussions. Dominator offre vraiment une performance intéressante pour sa première apparition studio. Sa rapidité plusqu’impressionnante lui permet de faire des variations éclair sur les rythmes qu’il instaure : du véritable bonbon pour les amateurs de ‘’blastbeats’’. À la guitare, Lord Ahriman et Chaq Mol offrent des mélodies toujours aussi machiavéliques avec un peu plus de vigueur et d’originalité au pouce carré, mais encore une fois, la différence, quoi qu’appréciable, est assez difficile à observer si on ne s’y attarde pas. Aux vocaux, Emperor Magus Caligula est toujours fidèle à lui-même avec sa voix puissante et pénétrante. Il guide l’expérience d’un bout à l’autre tout en délivrant des paroles toujours aussi profanatoires. On sent bien à quel point il vit ce qu’il expose à son auditoire et il est ardu de se sentir indifférent face à une telle habileté.

En résumé, avec ‘’Angelus Exuro pro Eternus’’, Dark Funeral offre un opus de grande qualité qui continue de suivre sa ligne directrice. Une certaine évolution/maturité se dégage de cette offrande, mais malheureusement, le produit fini n’est pas à la hauteur de ce qui fut annoncé avant sa sortie. Par contre, si je fais abstraction des informations véhiculées par les Suédois, je dois avouer que leur cinquième album studio est très réussi à plusieurs niveaux. Il est brutal et satanique à souhait, la production est impeccable et chaque pièce est unique en soi. Reste maintenant à savoir quand le quintet traversera l’Océan Atlantique pour venir propager ses blasphèmes une fois de plus!


  Note de MU : 8.2/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau