Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Hopeful Sixteen
Epîca
Jinjer
Principius
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2487
Nouvelles: 3874
Entrevues: 124
Critiques en Vrak
Groupe: Les Fraggles
Album: Demo 2006
Originaire du Saguenay, Les Fraggles demeure encore assez inconnu à l'extérieur de la région, mais cette démo aidera certainement la formation à explorer de nouveaux horizons. Proposant une sonorité...
Groupe: Stratovarius
Album: Elysium
En 2011, le groupe power metal finlandais Stratovarius revient à la charge avec son treizième album, "Elysium". La page semble maintenant tournée et c'est la seconde offrande depuis le départ...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Arapacis
 Album: Consequences of dreams (2009)
Note:
7.0/10
Style : Progressive Gothic Metal

Compagnie : Femme Metal Reco

Format : CD

Liste des pistes :

01. Consequences of Dreams
02. Solitary Abode
03. The Green Fairy
04. Haunted Forests
05. Death of Loneliness
06. Hesitate
07. Theocracy
08. Roadways
09. From the Dark
10. Thunder Lizard
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Albert Lamoureux
 
Albert Lamoureux
AraPacis est un groupe originaire de la Rive-Sud de Montréal. Formé en 2003, il s’inspire de plusieurs groupes des années 1970, notamment Deep Purple, Black Sabbath, Led Zeppelin et Iron Maiden. Le style préconisé est un amalgame de différents genres de métal, mais ce sont les racines rock progressives qui sont au premier plan. Nous retrouvons aussi des influences doom et gothique à quelques endroits. Le groupe est composé du guitariste fondateur Jerry Fielden, de Lizzie Fyre au chant, d’Éric Litinas à la basse et de Pedro Osorio à la batterie. Après plusieurs changements de personnel, voici finalement leur deuxième album qui a pour nom ‘Consequences Of Dreams’.

C’est sous une belle introduction de guitare que s’amorce la pièce titre. La musique est entrainante tout en étant lugubre et mélancolique. C’est toutefois la voix de Lizzie qui retient l’attention avec une prestation à la fois triste et brutale. La structure musicale de ‘Solitary Abode’ est complexe et contient de nombreux changements de rythmes. Encore une fois, Lizzie nous démontre la polyvalence de sa voix. Cette fois, c’est un mélange entre le genre brutal et émotionnel auquel nous avons droit. La pièce ‘Green Fairy’ débute sous les cris de Lizzie, on remarque immédiatement que ce style vocal n’est pas sa force. Fort heureusement, la majorité de la composition est chantée dans un registre qui lui est plus favorable. La mélodie de la guitare est jolie, mais peu variée. On retrouve un beau mélange entre la voix brutale de Jerry et celle de Lizzie sur la pièce ‘Haunted Forest’. La composition est bien réussie sans être trop différente de la structure classique d’une composition gothique surutilisée depuis les dernières années par les nombreux groupes de ce genre. C’est avec une autre belle mélodie jouée à la guitare sèche que l’on découvre la ballade ‘Death Of Loneliness’. Lizzie nous offre une belle performance vocale qui correspond davantage à style vocal. Pedro nous montre aussi tout son talent à la batterie plus particulièrement lors de la seconde moitié de la composition. ‘Theocracy’ débute tranquillement, mais devient rapidement le titre le plus lourd et rapide de l’album. Les arrangements vocaux manquent un peu de profondeur même si nous avons droit à un bon mélange entre les voix de Lizzy et de Jerry. L’un des plus beaux morceaux de l’album est sans contredit le titre ‘Roadways’ qui sort directement des années 1970. C’est un superbe mélange de rock et de blues comme Deep Purple le faisait si bien par le passé. La voix de Lizzie est chaleureuse et forte, elle ressemble beaucoup à celle de Lee Aaron. L’album prend fin avec le titre instrumental à connotation progressive intitulé ‘Thunder Lizard’ qui met en vedette le batteur Pedro. Ce dernier nous en met plein les oreilles tout au long de la composition.

Les amateurs de musique rock progressive aimeront le style vieillot que nous offre ce groupe. Malgré l’effet naturel que nous donna la production, la voix est cependant trop en avant de la musique et est très marquante. Un peu plus de profondeur et d’harmonies vocales auraient grandement amélioré le résultat final de ce deuxième album. Arapacis est un groupe peu connu qui mérite une écoute ou deux.


  Note de MU : 7/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau