Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: October Falls
Album: Marras
Voici le deuxième opus, de plus longue durée cette fois, de folk acoustique d’October Falls. Après le merveilleux Tuoni, Marras présente 8 nouvelles hymnes dédiées à la nature, en gardant la musique...
Groupe: Gravewurm
Album: Blood of the Pentagram
Quand un groupe proclame qu’il existe depuis 20 ans et que tu n’en as jamais entendu parler, parfois il faut se méfier. Et c’est le cas de Gravewurm, formation américaine de black...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: W.A.S.P.
 Album: Babylon (2009)
Note:
8.3/10
Style : Heavy Metal

Compagnie : Demolition Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Crazy
02. Live To Die Another Day
03. Babylon's Burning
04. Burn (Deep Purple cover)
05. Into The Fire
06. Thunder Red
07. Seas of Fire
08. Godless Run
09. Promised Land (Chuck Berry Cover)
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Albert Lamoureux
 
Albert Lamoureux
Depuis le nouveau millénaire, Blackie est très prolifique et régulier comme une horloge. ‘Babylon’ est le titre du nouvel opus de W.A.S.P., qui a pour sujet la sombre réalité dans laquelle nous vivons. Pour ce nouvel album, on retrouve les mêmes chevaliers de l’apocalypse qui étaient présents sur ‘Dominator’. Nous avons bien sûr Blackie Lawless à la guitare et à la voix. Il est accompagné de Doug Blair à la guitare, de Mike Duda à la basse et de Mike Dupke à la batterie.

L’album débute sous une mélodie très similaire à celle de ‘Wildchild’. À notre grande surprise, il ne s’agit pas d’une reprise de ladite chanson, mais Blackie s’inspire de cette superbe mélodie et fait une nouvelle pièce qui s’intitule ‘Crazy’. Comme ‘Wildchild’ est l’une des très bonnes compositions de W.A.SP., il n’est donc pas étonnant d’être en présence d’un autre bon titre. Par contre, au niveau de l’originalité, on repassera! ‘Babylon’s Burning’ est quant à elle beaucoup plus inspirée. La section rythmique est mise en évidence et la musique laisse toute la place à la voix de Blackie. La petite partie narrative de la composition fait penser au style présent sur l’album ‘The Crimson Idol’. Le travail des guitares est aussi supérieur à ce que W.A.S.P. nous a habitué dans les derniers albums, il est complexe et bien structuré. Blackie aime bien faire des reprises de chansons de temps en temps. Afin de conserver le thème apocalyptique de l’album, il reprend ‘Burn’ du groupe Deep Purple! Cette pièce devait faire partie du dernier album (Dominator), mais elle a été remplacée par une autre à la dernière minute. On la retrouve donc un album plus tard dans un milieu qui lui est plus favorable. Je me demandais comment Blackie pourrait interpréter cette composition afin que l’auditeur n’ait pas le sentiment qu’elle n’est pas à sa place sur un album de W.A.S.P.. Après l’écoute, on ne peut que lever notre chapeau au groupe, il serait facile de penser que ‘Burn’ est une composition signée Blackie! Après quelques pièces rapides, nous avons droit à un titre plus lent qui a pour titre ‘Into The Fire’. Blackie est très bon pour exprimer son agressivité et la vitesse de cette composition ne fait que la véhiculer davantage. Le groupe continu à s’inspirer de succès passé, un autre bel exemple est la pièce ‘Thunder Red’. Cette dernière évoque le même style que le succès ‘Blind In Texas’. C’est une composition entrainante, plaisante à écouter qui saura certainement plaire aux amateurs durant les concerts! ‘Seas Of Fire’ est l’une des meilleures pièces de l’album. Le rythme est au premier plan et est bien soutenu par la mélodie de la guitare. Le travail galopant de la batterie est bien fait même si ce n’est pas le style préféré du groupe. On aurait pu croire que l’album se terminait avec la semi-ballade ‘Godless Run’, mais Blackie nous réserve une petite surprise avec la reprise de la pièce ‘Promised Land’ de Chuck Berry! Cette pièce est devenue très populaire lorsqu’Elvis l’a reprise. C’est maintenant au tour de Blackie de faire son imitation du King et quoique l’on puisse dire, il réussit haut la main. Avec une pièce aussi entrainante et joyeuse, il faut croire que la fin du monde n’est pas si proche que cela.

Avec cet album, Blackie ne réinvente rien. Certains diront qu’il n’évolue pas, d’autres diront qu’il livre la marchandise à chaque album, ou presque. La musique de W.A.S.P. n’a jamais été complexe et ce n’est pas sur ce 14e album que cela va changer. Au contraire, on y retrouve davantage de mélodies ainsi que de beaux arrangements vocaux le tout accompagné par une très bonne section rythmique. Par le passé, Blackie a souvent écrit un grand succès ou une mélodie mémorable sur ses albums, c’est ce qui manque sur Babylon. Néanmoins, nous avons sous les écouteurs un album solide et plaisant à écouter.


  Note de MU : 8.3/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau