Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2466
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Gus Drax
Album: In Search of Perfection
Les amateurs de musique instrumentale mettant en vedette la guitare vont se régaler à l’écoute du premier album solo du guitariste Gus Drax. Même si son nom ne vous dit pas grand-chose, ce...
Groupe: Manticora
Album: Roots of Eternity
Manticora est un groupe du Danemark et il a été créé en 1992. Toutefois, nous avons seulement eu leur premier album, "Roots of Eternity", en 1999. Ils sont assez difficile à décrire. Ils ont un son...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Eagle Twin
 Album: The Unkindness of Crows (2009)
Note:
9.0/10
Style : Doom Metal

Compagnie : Southern Lord

Format : CD

Liste des pistes :

01. In the Beginning Was the Scream
02. Murder of...
03. 10,000 Birds of Black Hot Fire
04. Storytelling of Ravens
05. Crow Hymn
06. Carry On, King of Carrion
07. And It Came to Pass That Birds Rain Down As Black Snakes

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Louis Goulet
 
Louis Goulet
Eagle Twin, le nouveau projet de Gentry Densley, figure connue des amateurs de musique expérimentale, a sorti cet été son premier effort, intitulé The Unkindness Of Crows. Étant un autre des très bons musiciens gravitant autour de l’étiquette Southern Lord, il est évident que Densley allait nous servir un opus de doom metal possédant sa touche personnelle. Guitariste hors pair et multi-instrumentiste, en plus d’être chanteur, la moitié du duo complété par le batteur Tyler Smith a marqué plusieurs amateurs du genre avec son ancien groupe Iceburn, ainsi qu’en collaborant avec Greg Anderson (SUNN) dans le cadre de leur projet Ascend.

Pour ce qui est d’Eagle Twin, il est déjà convenu que leur musique, bien que portant résolument l’étiquette doom/drone/autre variation sur le thème, est la genèse de plusieurs influences et plusieurs éléments. Le travail à la guitare est différent et massivement lourd et puissant, tout en mettant de l’avant un aspect mélodique indéniable et une grande technique. Le son est aussi très près d’un son plus vintage, moins gras, mais beaucoup plus diversifié, et bien sûr toujours enterré par plusieurs couches de bon vieux fuzz. La batterie vient quelquefois ponctuer la musique et les différents sons de coups épars, ou alors elle bat le rythme avec force; Smith se déchaîne également par moments. Pour ce qui est de la voix, c’est un des éléments marquants de ce disque : alors que dans le drone ou le doom, la voix est souvent occultée ou absente, Densley nous démontre l’étendue de son instrumentation vocale, alors qu’il chante de façon plus rauque ou plus clean dépendant des morceaux, et il interprète également quelquefois ses excellents textes avec des chants de gorge.

Les pièces de l’album font toutes entre sept et vingt minutes, et sont variées dans leur forme et leur interprétation, un aspect souvent déficient chez plusieurs groupes du même style. En général, le tempo est lent et lourd comme l’on peut s’y attendre, mais les montées d’intensité ne sont jamais loin et le tempo devient plus rapide alors que Smith martèle violemment son instrument, par exemple dans 10 000 Birds Of Black Hot Fire. In The Beginning Was The Scream ouvre l’écoute de façon magistrale, avec son chaos musical organisé guide par les chants de gorge, la guitare que l’on dirait souvent double ou triple tant elle est partout à la fois et la batterie tribale intense. Des morceaux plus drone comme Storytelling of Ravens avec son mantra assommant ou encore Crow Hymn, qui pendant ses vingt minutes nous démontre l’étendue de la diversité présente (drone incessant allié à des riffs rythmés dans un tempo somme toute rapide pour le genre de musique) font de cet album un voyage auditif dans un univers captivant.

En bref, pour tout amateur de musique expérimentale et audacieuse, qui ne reconnaît pas de limites (même celles de sa nomenclature), ainsi que bien sûr pour les fans de doom/drone et des groupes du catalogue de Southern Lord (Om, SUNN, Earth, etc), The Unkindness Of Crows est un album de qualité qui mérite grandement qu’on l’écoute. Un excellent début pour le groupe Eagle Twin, qui confirme qu’il a sa place dans la scène du genre.


  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau