Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2456
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Unisonic
Album: Ignition
Le tout débute avec une invitation pour chanter un titre sur un album métal de temps en temps, ce qui le même à sa participation dans un projet complet au style métal. Maintenant, Michael Kiske...
Groupe: Burning The Oppressor
Album: The Ignition
Est-ce que Burning The Oppressor pourrait devenir la grande révélation de la scène metal québécoise en 2012 ? Une chose est certaine, il ne laisse personne indifférent et il s'attire déjà...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Nefastüs Diès
 Album: Interlude (2009)
Note:
8.5/10
Style : Black / Death Metal

Compagnie : Siege of Amida/Candlelight Records

Format : Digital / Mp3

Liste des pistes :

01. Choking On Nostalgia
02. Failed Suicide Attempt
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Pierre-Yves Bédard
 
Pierre-Yves Bédard
Nefastüs Diès est un groupe de Death/Black Métal provenant de la métropole. En 2006, il a présenté son premier album pleine longueur, ‘’Urban Cancer’’, qui, après plusieurs péripéties, l’emmena a tomber dans la mire de Candlelight Records/Siege of Armida. Trois années plus tard, après quelques tournées avec des géants de la scène Métal, il offre un promo de deux chansons disponible gratuitement sur sa page Myspace. Ce dernier a pour mandat de mettre quelque chose sous la dent de ses amateurs en attendant le prochain opus tout en présentant une transition vers un style différent. À noter que les deux pièces du promo furent présentées lors de la tournée avec Norther, il y a quelque temps.

Dès la première écoute de cette courte aventure, certaines caractéristiques concernant le côté musical de l’effort se font assez rapidement remarquer. Tout d’abord, Ill-Fate, aussi connu sous le nom de Sébastien Painchaud, adopte une approche beaucoup plus orientée vers le Death Métal qu’auparavant. Plus précisément, il a supprimé le vocal porcin de son répertoire et a mis de côté son côté aigre et aigu caractéristique du Black Métal pour laisser entièrement la place à une voix grave et gutturale à souhait, sauf lors de quelques interventions où son vocal n’est pas modifié, mais reste assez intense. Dans un autre ordre d’idées, le clavier se fait beaucoup plus discret, voire même presqu’inaudible, contrairement à la dernière parution où il ajoutait un côté symphonique. En ce qui a trait à la guitare, elle se veut omniprésente et apporte des mélodies originales à travers l’ambiance chargée de haine qui se dégage du produit fini. Dans le même ordre d’idées, la batterie occupe une plus grande place qu’auparavant et apporte une touche supplémentaire d’agressivité. En effet, Scythrawl ne se gène pas pour utiliser son double bassdrum à répétition et sa rapidité globale ajoute une vélocité agréable pour les oreilles.

Deux autres caractéristiques valant la peine d’être discutées sont présentes dans cet effort. Pour débuter, la qualité de production est sincèrement impressionnante. C’est à Jean-François Fortin que les membres de Nefastüs Diès ont fait confiance pour ce travail et ils ont fait un excellent choix. Encore une fois, BadAss Studio a fait un travail exceptionnel permettant à l’auditeur d’apprécier la musique à un autre niveau. Par ailleurs, un autre aspect qui ressort est la violence des paroles. La formation montréalaise ne se retient pas lorsque vient le temps d’être brutal à l’extrême lors de ses performances scéniques et cette énergie destructrice et sarcastique s’étend aussi à la partie lyrique du promo, ce qui plaira sans aucun doute à plusieurs.

En résumé, ‘’Interlude’’ accomplit bien sa mission qui consiste à la fois à faire patienter les amateurs de Nefastüs Diès jusqu'à la prochaine sortie en plus d’exposer certaines modifications au niveau musical. Même s’il ne contient que deux chansons qui totalisent à peine neuf minutes de nouveau matériel, sa gratuité le rend indispensable pour chaque fan de Death/Black/Brutal Métal curieux de découvrir ou redécouvrir une formation qui a un avenir prometteur devant elle.


''Look at yourself boy, you can’t even kill yourself properly...''


  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau