Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Iron Fire
Album: Thunderstorm
Tout d'abord, comment pouvons-nous juger cet album? En fait, Iron Fire n'ont rien inventé. Ils prennent une recette déjà existante et tentent de modifier un peu le contenu pour donner un son...
Groupe: The Powernude
Album: Extreme Carnival
Actuellement, ma discographie subie une certaine invasion du côté de l’est de l’Asie, plus précisément du Japon. En effet, le label japonnais Yggr Drasill m’a fait parvenir quelques bons groupes...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Vision Divine
 Album: 9 Degrees West of the Moon (2009)
Note:
7.0/10
Style : Progressive Power Metal

Compagnie : Frontiers Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Letter to My Child Never Born
02. Violet Loneliness
03. Fading Shadow
04. Angels in Disguise
05. The Killing Speed of Time
06. The Streets of Laudomia
07. Fly
08. Out in Open Space
09. 9 Degrees West of the Moon
10. A Touch of Evil (Judas Priest Cover)
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Albert Lamoureux
 
Albert Lamoureux
‘9 Degrees West Of The Moon’ marque le retour de Fabio Lionne à la voix. Il remplace Michele Luppi, celui qui l’avait remplacé après sa contribution sur les deux premiers albums du groupe. C’est donc une sorte de retour aux sources pour Vision Divine. On retrouve aussi Olaf Thorsen (ex-Labyrinth) à la guitare, Alessio Lucatti aux claviers, Cristiano Bertocchi (ex-Labyrinth) à la basse, Federico Puleri à la guitare et Alessandro Bissa à la batterie.

‘Letter To My Child Never Born’ est rapide et mélodique, on y retrouve aussi plusieurs changements de tempo. Fabio est égal à lui-même au niveau de la qualité de sa voix. Le mélange clavier et guitare est bien exécuté sur ‘Violet Loneliness’. Les arrangements vocaux sont riches et structurés. Le rythme demeure rapide et agressif, même si nous avons des passages plus lents. On retrouve une guitare très lourde sur ‘Fading Shadows’, ce qui fait opposition au style classique du clavier. La composition reste tout de même accrocheuse et rapide. Le solo de guitare est très bien exécuté et bien soutenu par le clavier. Fabio est déchainé sur ‘The Killing Speed Of Time’. Son style vocal est méconnaissable tellement il est agressif. Cela fait changement du style qu’il préconise habituellement. La structure de la composition est telle que l’on retrouve une alternance entre un style hargneux et doux. Le rythme est ultrarapide, la guitare est simpliste et le clavier fait des arrangements de fond majoritairement. Ce titre fait contraste avec le reste de l’album et ressort du lot aisément. ‘Out In Open Space’ est centré sur le clavier. Elle fait penser à ce que l’on pourrait retrouver sur les albums de ‘Ayreon’. Dans la seconde partie de la pièce, on pourra voir la guitare renverser la vapeur et prendre le dessus sur le clavier. La pièce titre débute de façon lugubre. La voix de Fabio domine et est simplement accompagnée de claviers. Par la suite, on retrouve la lourdeur étouffante de la guitare. Quand on pense que tout va exploser, on revient au style simple et mélancolique qui avait entrepris la pièce. Le dernier titre se nomme ‘A Touch Of Evil’, serait-ce possible? Avons-nous droit à une reprise de cette excellente composition de Judas Priest??? La réponse est oui! La reprise du groupe est puissante et majestueuse, comme l’originale. Fabio ne devient pas un clone du ‘Metal God’, mais réussit une très bonne interprétation qui lui est propre.

Vision Dive a su tirer profit du dicton ‘reculer afin de mieux avancer’. En effet, le retour de Fabio a un résultat plus que positif sur le groupe. On aurait cependant imaginé que ce retour aurait orienté le style musical vers celui préconisé par ‘Rhapsody Of Fire’. Mais non, l’album ‘9 Degrees West Of The Moon’ conserve l’identité du groupe établie sur les albums précédant tout en étant le matériel le plus lourd qu’ils ont écrit. La mélodie est toujours au rendez-vous, mais la rapidité et l’agressivité le sont aussi. Il n’y a rien de nouveau sous le soleil (ou à l’ouest de la lune!), mais ce qui est fait est bien réussi.


  Note de MU : 7/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau