Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2458
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Wolves in the Throne Room
Album: Celestial Lineage
Quatrième album pour ce groupe d’écolo black métallistes. Toujours aussi près de la nature, Wolves in the Throne Room n’invoque pas nécessairement le Malin avec un...
Groupe: I Am I
Album: Event Horizon
Deux ans après son départ du groupe DragonForce, ZP Theart nous offre un premier album qui a pour titre ‘Event Horizon’. En plus d’y retrouver ZP, la formation ‘I Am I’ est constituée de Jacob...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: The Vault / Âmes Sanglantes
 Album: Split (2008)
Note:
8.5/10
Style : Death Industrial

Compagnie : Sophisticate Pleasure Records

Format : CD

Liste des pistes :

The Vault:
1. Chambre Noire
2. The Red Death Factory
3. Sister Charlotte
4. Incubo
5. Theurgia Goetia Summa Congressus Cum Daemone - Fire
6. Theurgia Goetia Summa Congressus Cum Daemone - Chaotic Summoning

Âmes Sanglantes:
7. Descending Into Fire
8. Altar of Excess
9. Initiatic Path
10. Concrete Secrets
11. Astral Revelations
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Samuel Falardeau
 
Samuel Falardeau
« AHHHHHHHHH ÇA BRÛLE... AHHHHHHHHHHHHHHH ÇA BRÛLE »

Prêt à offrir à vos oreilles l’oeuvre du très, très noir directement du Québec ? C’est ce que les gars de The Vault et Âmes Sanglantes vous offrent sur ce tout dernier Split CD de Sophisticate Pleasure Records. Deux groupes pour le prix d’un, et le plaisir auditif ne s’en retrouve que décuplé. Le style n’a jamais aussi bien porté son nom : Death industriel. Si nos organes pouvaient parler lorsque le CD fait son œuvre, je suis sûr qu’ils nous imploreraient de l’arrêter. Mais après tout, qu’ils aillent brûler en enfer. On peut bien se faire plaisir de temps en temps.

La première chose qu’on remarque en écoutant cet album, c’est la qualité de la production pour quelque chose qui semble à priori très underground. Déjà que l’industriel au Québec n’est pas quelque chose de commun, quand y on rajoute le préfixe «Death» on ne peut pas s’attendre à de la grande popularité. Mais, c’est un style qui a grandement sa place. Le CD ne vient pas avec une pochette conventionnelle mais plutôt dans un petit emballage plastique. Je dirais que ça met la table pour quelque chose de peu commun.

Tout d’abord, lorsqu’on parle d’ambiances sombres, la comparaison avec Lustmord, le maître incontesté du genre, refait inévitablement surface. Et bien sachez que ce dernier traite ce genre avec beaucoup plus de «Calinours» contrairement à The Vault et Âmes Sanglantes qui nous offrent un son Dark Ambient très oppressant en mélangeant ce style avec du noise électronique (Ce qu’on pourrait affectueusement nommé du Dark noise). De quoi ravir les fidèles et annihiler les infidèles impurs. Lustmord est une descente aux enfers sur un nuage tandis qu’avec The Vault et Ames Sanglantes, c’est une véritable chute mortelle. Je pourrais également comparer ces groupes québécois avec S.P.K. ou Throbbing Gristle, mais ce ne serait pas judicieux puisqu’il est trop facile de citer ces groupes lorsqu'il est question de musique industrielle underground.

Plusieurs chansons sont construites avec un début où on a droit à beaucoup de basses fréquences pour graduellement atteindre des fréquences beaucoup plus hautes (presque inconfortables par moment). Le tout mélangé avec des effets industriels/électroniques qui suivent le même moule. Cependant, ne pensez pas que toutes les chansons sont du pareilles au même. Chaque seconde sait tirer son épingle du jeu et nous envoûter de plus en plus pour ensuite nous repousser dans nos derniers retranchements.

Mes chansons préférées de l’album sont Incubo (Piste 4) par The Vault ainsi que Initiatic Path (piste 9) par Ames Sanglantes où on installe un mood très sombre pour ensuite nous bombarder de noise électronique très convaincant et assez jouissif. Bien sûr que ce genre ne s’adresse pas à monsieur madame tout le monde. Il faut aimer l’industriel, le vrai, et les ambiances qui ne s’adressent pas à des petites fillettes. Invitez le mal dans votre salon.

PS : Je vous conseil d’acheter le CD avant 2012... qui sait, il vous sera peut-être utile pour vous acclimater à l’apocalypse prochaine.


  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau