Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2467
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Ruins
Album: Spun Forth As Dark Nets
La formation black metal australienne, avec quelques éléments death metal, a mis en vente leur premier album en 2005, "Spun Forth As Dark Nets". Le groupe est composé de Alex Pope (guitare, basse,...
Groupe: Sig:Ar:Tyr
Album: Beyond The North Winds
Le vent d’hiver balaye la plaine déserte et enneigée, transportant avec lui les échos du passé que contient la nature, vaste et froide. Telle est l’image évoquée par le deuxième opus du one-man band...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Kreator
 Album: Hordes of Chaos (2009)
Note:
9.0/10
Style : Thrash Metal

Compagnie : SPV Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Hordes of Chaos (A Necrologue for the Elite)
02. Warcurse
03. Escalation
04. Amok Run
05. Destroy What Destroys You
06. Radical Resistance
07. Absolute Misanthropy
08. To the Afterborn
09. Corpses of Liberty
10. Demon Prince
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Albert Lamoureux
 
Albert Lamoureux
Après une attente de 4 ans, Kreator nous livre leur 12e album intitulé ‘Hordes Of Chaos’. Pour Kreator, ce nouvel album n’est pas synonyme d’un nouveau style, mais plutôt d’un mélange des différents styles qu’il est possible de retrouver sur leurs albums précédents. En effet, ‘Hordes Of Chaos’ rejoint l’agressivité de ‘Coma of Souls’, la vitesse de ‘Pleasure To Kill’ et les mélodies évoquées sur les albums ‘Violent Revolution’ et ‘Enemy Of God’. Le résultat est excellent!

Pour l’enregistrement de l’album, le groupe est retourné aux procédés utilisés pour enregistrer ‘Pleasure To Kill’, c’est-à-dire un enregistrement analogue dans un environnement contenant tous les membres du groupe jouant les pièces et non en enregistrant les instruments séparément. Cela donne un son plus chaud, plus aéré, un peu moins parfait, mais ayant plus d’émotions.

Après une brève mélodie d’introduction rappelant ‘Chain Of The Damned’, la pièce titre s’enclenche vraiment avec vitesse et agressivité au rendez-vous. Les amateurs de ‘headbang’ et de ‘mosh pits’ n’ont qu’à bien se tenir, Kreator est de retour! ‘Warcurse’ suit dans la même direction, plus rapide et plus entrainante que la précédente. La voix de Mille est très agressive et chargée d’émotions. ‘Escalation’ est peut-être la composition la plus faible de l’album. Elle n’est pas mauvaise, mais plutôt redondante. Le début de ‘Amok Run’ nous donne un petit répit en utilisant de nouveau une introduction de type ballade en début de pièce. Ce genre de composition se retrouve sur tous leurs albums depuis ‘Violent Revolution’. Une fois l’introduction passée, on retourne au style Thrash avec une voix vicieuse. La guitare et la batterie sont au centre de la réussite de ‘Radical Resistance’. Elles s’harmonisent bien avec les mélodies vocales de Mille. Une pièce qui aura sa place dans le répertoire de tournée. ‘Absolute Misanthropy’ est la pièce la plus complexe avec quelques changements de rythmes à saveur Thrash bien sûr. Mille est déchainé à la voix et sait nous rendre nerveux tellement il est convaincant. La chanson la plus accrocheuse est sans doute ‘To The After Burn’. La foule se fera certainement entendre lors du refrain. Le solo de guitare contribue aussi à rehausser la qualité de cette composition. Après la brève mélodie de ‘Corpses Of Liberty’, ‘Demon Prince’ termine le tout avec un rythme infernal. Le travail à la guitare est très bien réussi démontrant qu’il est possible d’avoir une chanson à la fois mélodique et agressive. Une très belle façon de terminer l’album.

À 38 minutes, c’est un peu court, mais ce sont 38 minutes d’intensités pures. L’écriture est simple et agressive, ce qui fait la renommée de Kreator depuis longtemps. Difficile de rivaliser avec le succès de l’album précédant, pensez-vous? Mille et compagnie l’ont réussi haut la main. Toutefois, un seul point négatif à souligner, la basse de Christian Giesler aurait pu être un peu plus forte.




  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau