Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Syrens Call
Album: Against Wind And Tide
Signé par la compagnie française Brennus Music, Syrens Call nous présente leur album "Against Wind And Tide" en 2006. Armé d'un clavier et de la voix féminine de Soraya, le groupe progressif à...
Groupe: Silent Force
Album: Worlds Apart
Silent Force est un autre groupe allemand de power metal, 'Worlds Apart' est leur troisième album. Il s'agit d'un groupe qui n'est pas encore très connu, il faut dire que la voie qu'ils suivent est...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Slipknot
 Album: All Hope Is Gone (2008)
Note:
7.5/10
Style : MetalCore

Compagnie : Roadrunner

Format : CD

Liste des pistes :

01. .Execute.
02. Gematria (The Killing Name)
03. Sulfur
04. Psychosocial
05. Dead Memories
06. Vendetta
07. Butcher's Hook
08. Gehenna
09. This Cold Black
10. Wherein Lies Continue
11. Snuff
12. All Hope Is Gone
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Patrick Paquin
 
Je suis un fan de Slipknot de la première heure et je dois avouer que j’ai attendu jusqu’au moment d’en faire la critique avant d’écouter l’album « All Hope Is Gone ». Après ce que j’avais entendu dire, j’avais peur de démolir mon opinion de ce groupe. Cette opinion n’en est pas ressortie intact, mais ça aurait pu être pire.

Comme on peut s’en attendre depuis l’album éponyme, cet opus commence avec une intro dérangeante à souhait mêlant distorsions incertaines et voix qui semble venir d’un poste de radio resté intact après l’apocalypse. L’enchainement se fait très bien sur une chanson appelée « Gematria (The Killing Name) ». Quand on entend ce morceau on croit que Slipknot est revenu à son ancien style et qu’il nous pondra un deuxième Iowa cette fois avec des solos.

Si « Sulfur » et « Psychosocial » reste sur la même voie, mais avec des refrains clean, « Dead Memories » nous remet les pieds sur terre : Slipknot ne sera plus jamais totalement comme avant. Certaines pièces autres que « Dead Memories » auraient certainement mieux passé si elles étaient sorties sous la bannière de Stone Sour. C’est le cas de Vendetta, Butcher’s Hook et Snuff qui n’offrent pas la brutalité à laquelle le groupe nous a habitué. La chanson « Gehenna » à une particularité, même si elle a un refrain assez cliché du côté des paroles, elle contient des influences « Doom Metal » assez intéressantes à entendre de la part des neuf musiciens.

Les paroles par contre sont probablement le point faible de l’album. Elles sont carrément dans l’habitude de Slipknot : sombres, débiles rappelant parfois les délires d’un malade mental. Ceci est de façons générales puisque rien n’est parfait notamment le refrain de la chanson nommée plus haut.

Si vous êtes comme moi et que vous ne pouvez vous passer d’un morceau dans votre collection, je vous conseille de vous procurer l’édition limitée de l’album qui contient un DVD et 3 chansons de plus. Les chansons sont très calmes, mais le remix de « Vermillion Pt2 » en vaut la peine.

En résumé, cet album plaira à ceux qui sont ouverts musicalement à plusieurs styles, car l’album n’est pas du tout uniforme. Je conseille à tous ceux qui ne jurent que par la musique brutale de s’éloigner de ce disque qui n’est pas du tout comme les deux premiers du groupe.

Mes coups de cœur : Gematria (The Killing Name), Psychosocial et Wherein Lies Continue


  Note de MU : 6.5/10 Note des Membres : 8.0/10 (1 note)  

 Auteur : François Toutée
 
François Toutée
Avec Vol, 3, le célèbre groupe masqué de DesMoines avait amorcé un virage musical qui a laissé bon nombre de fans sur leur faim. Ils récidivent avec All Hope Is Gone, un album surprenant qui s’éloigne encore plus du style original de Slipknot. Voyons si ce changement valait la peine.

Pour ceux qui avaient peur de voir Slipknot sombrer dans un style plus doux et moins agressif (comme moi), l’intro ‘’.Execute.’’ et ‘’Gemetria (the Killing Name)’’ sont là pour nous rassurer : des sonorités agressantes et malsaines, une ambiance oppressante, suivie d’un déferlement de violence musicale, de blast beat déchainés et de hurlements de colère, le tout servi sur un discours très antichrétien et antiaméricain (What if God doesn’t care ?, America is a killing name, We will burn your cites down). Voila le Slipknot que l’on connait! Un moment fort de l’album. Avec ‘’Sulfur’’ et surtout ‘’Psychosocial’’, le groupe nous prouve qu’il est possible de concilier mélodie et agressivité avec talent : ces deux pièces alternent entre chant clair pendant les refrains et sonorité beaucoup plus brutale pendant les couplets, notamment le fameux break dans ‘’Psychosocial’’. Excellent! Avec ‘’Dead Memories’’, le groupe nous sort un morceau de Pop Metal très accessible et commercial (je l’ai fait écouté à ma famille et ils ont aimé, c’est dire), mais étonnement assez bon. On est à des années lumières de la violence du vieux Slipknot, mais cette chanson brillamment composée et interprétée parvient tout de même à séduire, notamment grâce à la voix de Corey très bien utilisée. ‘’Vendetta’’ est une pièce assez typique du Slipknot moderne, efficace, mais pas très originale. Avec ‘’Butcher’s Hook’’, le groupe dérape complètement et nous livre une espèce de bâtard mal assorti avec des sonorités pop complètement décalées. À éviter. ‘’Gehenna’’ est une espèce de ballade assez atypique, mais l'ambiance très particulière et malsaine qui s'en dégage la sauve de la potence. ‘’This Cold Black’’ ramène l'album sur ses rails, à la fois violente, malsaine, mais toujours assez mélodique. ‘’Wherein lies continue’’ est une bonne chanson, mais rien d'extraordinaire, le rythme est un peu répétitif. Avec ‘’Snuff’’, Slipknot fait réellement une ballade de trop. Pas particulièrement mauvaise, mais très dispensable, on préfère fermer les yeux et passer à la suivante, ‘’All Hope is Gone’’. Pour tous ceux qui prétendent que Slipknot n’est plus capable de produire des chansons agressives : une écoute s’impose : brutale, rapide, sans concession, on a entre les mains la meilleure pièce de l’album, délicatement assenée à coup de ‘’bat’’ de baseball.

Au final, All Hope Is Gone a de quoi surprendre. Si on oublie les morceaux trop commerciaux, on possède un album très correct. Un album qui sonne comme n’importe quel autre album de métal, mais un bon album tout de même. On peut donc dire que Slipknot a pris sa place dans les rangs, mais avec brio.


  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : 8.0/10 (1 note)  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau