Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: DragonForce
Album: Ultra Beatdown
Il est tout de même assez drôle de voir la horde de personnes qui ont découvert le groupe power/speed metal anglais DragonForce avec la sortie du jeu vidéo Guitar Hero 3. Par contre, la...
Groupe: Fear Factory
Album: The Industrialist
Avec le dernier album, Mechanize, Dino Cazares nous a prouvé une chose: IL est Fear Factory. Il a modelé ce son qui lui...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Chris Caffery
 Album: House of Insanity (2008)
Note:
7.0/10
Style : Progressive Heavy Metal

Compagnie : Metal Heaven

Format : CD

Liste des pistes :

01. Seasons Change
02. House of Insanity
03. I Won’t Know
04. The Fleas
05. Madonna
06. Big Brother
07. Back’s to the Wall
08. Solitaire
09. I’m Sorry
10. Shame
11. Winter In Hamburg
12. No Matter What
13. Get Up, Stand Up
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Albert Lamoureux
 
Albert Lamoureux
House of Insanity est le nouvel album solo de Chris Caffery. On y retrouve aussi Nick Douglas à la basse (Doro), Paul LaPlaca au clavier/guitare (ZO2) et John Macaluso à la batterie. D'entrée on remarque que Chris est toujours au micro. Sa voix est encore aussi rauque que sur ses albums précédents, mais cette fois, elle est un peu plus délicate et moins agressive. La musique quant à elle s’apparente plus au style de Savatage qu'à celui de ses autres albums. C'est d’ailleurs dans l'optique de combler le vide laissé par ces derniers que Chris semble avoir écrit l'album, sans toutefois compromettre son propre style musical.

‘’Seasons Change’’ ouvre le bal avec un bon riff de guitare accrocheur, mais immédiatement on sent que la voix est le point faible de la chanson. ‘’House Of Insanity’’ est plus sombre et structurée, la voix est moins mélodieuse et le solo de guitare est endiablé. Ensuite, on sent immédiatement que ‘’I Won't Know’’ est beaucoup plus convaincante. La section rythmique est plus présente. La mélodie vocale ralentit quelque peu la fluidité de cette pièce, c’est quand même la meilleure réussite des trois premiers morceaux. En concert, Chris utilisera certainement le refrain pour rassembler la foule. Malgré tout cela, le fait demeure que Chris est bien meilleur à la guitare qu'au micro. Les ballades ‘’Madonna’’ et ‘’I'm Sorry’’ sont deux très belles compositions plus adéquates à son style vocal. ‘’Big Brother’’ est le morceau le plus rapide et intense de l’album, les changements de rythmes y sont fréquents. La pièce est parfaite pour les fans de l’album Streets de Savatage. ‘’Back’s To The Wall’’ commence tranquillement avec une belle mélodie de guitare. Le rythme est soutenu et entrainant malgré sa lenteur. On y retrouve des arrangements complexes et progressifs dignes d’une composition signée Jon Oliva! La fin de la pièce change cependant du tout au tout sans aucune raison, même pas afin de servir d’introduction à la pièce suivante. Ce qui est le seul point négatif de cette composition. ‘’Winter In Hamburg’’ saura combler une autre fois les fans de Savatage en attente de nouveau matériel depuis fort longtemps. La guitare acoustique est superbe et s’harmonise très bien avec la mélodie vocale. L’album se termine sur une belle reprise de ‘’Get Up, Stand Up’’ de Bob Marley. Ceci est un choix inusité, mais Chris réussi à en faire une pièce à saveur métal qui s’avère très entrainante. De plus, pour une fois ce n’est pas une reprise d’un classique Rock ou Pop.

L'album a un cachet grandement inspiré des années 80. Le style est varié, tant au niveau de la musique qu'au niveau des thèmes abordés. Chris est très bon pour écrire la musique, mais il lui manque la finesse d’un Jon Oliva afin de transformer ses idées en des classiques, surtout au niveau des mélodies vocales. Malgré cela, l’album est une belle réussite qui comble bien le vide laissé par Savatage depuis si longtemps. Après l’écoute de l’album, on reste un peu sur notre appétit, comme s’il manquait un petit quelque chose… Comme les autres membres de Savatage…


  Note de MU : 7/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau