Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Annihilator
Album: Schizo Deluxe
En 2005, Annihilator en était à leur 12e opus, "Schizo Deluxe". Ce groupe canadien, qui a été créé en 1984 et mené par le guitariste Jeff Waters, a connu plusieurs changements de chanteur au cours...
Groupe: Darkane
Album: Layers Of Lies
Déjà à leur quatrième album, la formation Suèdoise DARKANE est l'un de ces groupes qui savent marié avec brio l'aspect mélodique du Death Metal Suédois avec le Thrash moderne. C'est d'ailleurs...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Sonata Arctica
 Album: Songs of Silence: Live in Tokyo (2002)
Note:
8.1/10
Style : Power Metal

Compagnie : Spinefarm Records

Format : Album Live

Liste des pistes :

01. Intro 
02. Weballergy 
03. Kingdom for a heart 
04. Sing in Silence 
05. False news travel fast 
06. Last drop false 
07. Respect the wilderness 
08. Fullmoon  
09. The End of this chapter 
10. Replica 
11. My land
12. Black Sheep 
13. Wolf & Raven 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Nexorak
 
Je le dis toujours, je ne suis pas un fervent d’album « live » mais j’adore savoir ce que nos artistes ont dans le ventre. Lorsque cet album est apparu sur les tablettes du magasin de disque, je n’ai pas hésité à l’acheter. À la première écoute, je me suis rendu compte que le chanteur n’atteint pas vraiment la même hauteur dans ses vocalises que sur les albums studios. Il cherche son air, le pauvre. Je le comprends : sur ses albums studios, le chanteur a, à peine le temps de terminer ses phrases quand il chante qu’il en commence une autre immédiatement. Donc, il ne respire jamais entre ses paroles. Doh! Je suis sûr que Tony Kakko doit maintenant regretter d’utiliser cette méthode lorsqu’il enregistre ses pistes vocals. Une chose est sûre : C'est que cet album a été retouché en studio car comment peut-on passer de deux chansons « live » tout croches sur le mini album « Successor » et sortir moins d’un an plus tard, un album « live » dont la musique est plus droite (métronome) que jamais ? Amélioration incroyable ? J’ai un doute. De toute façon, vous le savez et je le sais, aujourd’hui, beaucoup d’albums « live » sont repiqués. C’est la norme. On est loin de l’époque des albums comme « Live after Death » d’Iron Maiden.


Ceci dit, si on fait abstraction de mon coté plutôt critiqueux et ennuyant, attaquons-nous à la sélection des chansons. Pour ma part, je la trouve vraiment excellente. On y retrouve de bons succès comme « Kingdom for a heart », « Wolf & Raven », « Fullmoon », etc. J’ai bien aimé la chanson « Respect the Wilderness » que je ne connaissais pas. Coté production sonore, j’ai déjà entendu mieux. Le drum « triggé » est très présent et les solos de guitares et de clavier sont quasi irréprochables, pas d’erreurs. Studio ? Héhéhé! Bon. C’est du Sonata Arctica « live » à son meilleur, aucun doute là-dessus. L’auditeur est en bonne compagnie durant son écoute. Cet album n’est pas un essentiel dans votre collection. Je le recommande en premier lieu aux fans inconditionnels du groupe et encore, vous ne mourrez pas si vous ne le possédez pas. Alors, je suggère que vous en fassiez l’écoute avant de vous le procurer...


  Note de MU : 7.7/10 Note des Membres : --/10  

 Auteur : Marie-Ève Crépeau
 
Étant une grande fan de ce groupe qu’est Sonata Arctica, je n’ai pas pu résisté à me procurer l’album lorsque je l’ai aperçu chez mon vendeur de disques.






Sonata Arctica est un groupe qui m’a toujours surpris dans ses chansons qui viennent toujours nous toucher. Ce que j’adore de ce groupe, c’est que peu importe le problème que tu vis (principalement en amour), ils auront une chanson pour toi. Beaucoup de sentiments traverses les paroles et la musique rend le tout encore plus émotif. Attention! Ça ne signifie pas qu’on a simplement des petites chansons douces, loin de là. La colère, la vengeance, la tristesse, le chanteur, Tony Kakko, nous fait part de ses sentiments. Bref, c’est le groupe qui dégage le plus de sentiments dans ses chansons, de tous ceux que je connais. Les paroles et la musique font un mixte parfait!






Connaissant déjà toutes les chansons de l’album Songs of Silence - Live in Tokyo, je savais déjà un peu à quoi m’attendre. Avec des titres comme Weballergy, Sing in silence, Last drop falls, Fullmoon, Wolf and Raven, Black sheep, The end of this chapter et plusieurs autres qui se classent parmi mes préférés, côté musique, c’est certain que je ne serais pas déçu et ce ne fut pas le cas.






Là où ça tombe un petit peu, c’est la voix de Tony. C’est un homme qui a une très belle voix, mais en live, je ne sais pas si c’est seulement moi, mais j’ai l’impression qu’il manque un peu de souffle. J’avais déjà remarqué ça en écoutant d’autres chansons live dans le passé, mais en écoutant cet album-ci, je me rend compte qu’il chante vraiment comme ça en live. Ce n’est pas quelque chose de trop grave, puisque les musiciens eux, jouent à leur maximum et c’est excellent. C’est juste que lorsqu’on connaît toutes les chansons par cœur et qu’on chante en même temps et qu’on se rend compte que Tony coupe sa voix beaucoup plus vite que dans les chansons, ça fait un peu bizarre, mais on s’y habitue. Comme j’ai dit, les musiciens rattrapent le tout.






Aussi, le fait que ce soit un album live, j’avais peur qu’on entende trop la foule ou des petits problèmes musicales (on ne sait jamais à quoi s’attendre avec des albums lives), mais le tout est très bien enregistré. Tellement, qu’on peut se fermer les yeux et s’imaginer, très facilement, être dans la foule et regarder le show, à quelques pas du groupe. L’album qui débute avec une petite musique d’ambiance et Tony qui vous dit, avec sa petite voix étrange « Well well… how are you? » suivit de la foule en délire, c’est quelque chose qui m’a donné des frissons dans le dos, hihi.






Bref, si vous êtes un grand fan de ce merveilleux groupe, que j’adore, ne passez pas à côté de cet excellent album. Par contre, si vous n’avez encore jamais écouter du Sonata, peut-être serait-il mieux de commencer par écouter les autres albums avant de sauter au Live, puisqu’il me semble que les chansons semblent dégager un peu moins de force, mais l’album Songs of Silence – Live in Tokyo demeure un très bon album selon moi.


  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau