Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Finntroll
Album: Ur Jordens Djup
Disponible depuis mars 2007, "Ur Jordens Djup" de Finntroll s'annonce être très intéressant avec le nouveau chanteur, Vreth. Je débuterai tout d'abord en disant que vous n'avez pas à être inquiet, il...
Groupe: Van Der Graaf Generator
Album: Live In Concert At Metropolis Studios
Comme vous le saviez peut-être, le générateur de Van der Graaf est une machine électrostatique qui peut vous faire dresser le poil des bras. Eh bien, sachez que la formation britannique qui lui a...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Sybreed
 Album: Antares (2007)
Note:
9.0/10
Style : Industrial Metal

Compagnie : Listenable Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Emma-0
02. Ego Bypass Generator
03. Revive My Wounds
04. Isolate
05. Dynamic
06. Neurodrive
07. Ex-Inferis
08. Permafrost
09. Orbital
10. Twelve Megatons Gravity
11. Ethernity
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Bobby Roy
 
Est-ce que vous avez déjà eu la sensation d’être tellement rempli d’adrénaline après l’écoute d’un album et d’avoir envie de courir le marathon de New York juste pour passer cette folle énergie. C’est la sensation que j’ai ressentie, après l’écoute du second album du groupe originaire de Suisse Sybreed, qui s'est formé suite à l'échec de Rain. Le quatuor nous projette dans un univers de métal-industriel dans la même veine que Fear Factory , Meshuggah ou comme de chez nous Obliveon. Avec le premier album, plusieurs puristes de ce style ne donnaient pas la chance au quatuor de prouver sa valeur, car plusieurs lui reprochaient de trop ressembler à Fear Factory. Toutefois, en 2006 avec la sortie de ‘Antares’, le groupe prit une tangente moins proche de Fear Factory et prouva sa place sur la scène du métal-industriel.

Le deuxième album du groupe arrive en force avec de très bons éléments, qui combinés ensembles, donnent un effet du tonnerre. On y retrouve des refrains ravageurs qui nous restent en tête jusqu’à la douche après l’écoute, des riffs de guitares aussi pointus qu’une pointe d’épée et qui nous coupent le souffle à chaque coup de pic, ainsi qu’un batteur (l’excellent Dirk Verbeuren, batteur de Soilwork) très agressif et dévastateur, mais surtout très efficace et qui nous donne un bon coup de fouet dans le cœur à chaque coup de ‘’bass drum’’. Sybreed arrache vraiment tout sur son passage avec des pièces comme ‘Neurodrive’ , ‘Emma 0’ ou l’excellente ‘Revive my wounds’ qui selon mon point de vue est totalement excellente avec des refrains en béton. Je ne suis pas un grand amateur de pièces trop longues ,mais je dois dire qu’ Ethernity’ est franchement renversante avec une ascension constante qui nous donne envie de toujours connaître la fin de la chanson. Et quel vocal ! Benjamin nous transmet son énergie et sa bonne humeur pour passer dans ce nouvel ère qu’est Sybreed

En résumé, Antares est un excellent album pour ce jeune groupe qui est à surveiller dans le futur. De plus, c’est un bon investissement parce que de nos jours c’est difficile de trouver un album qui dure presque une heure. Également, je tiens à émettre une mise en garde si vous écoutez l’album trop longtemps. Vous allez devenir vite accro à ce metal-industriel et chanter les chansons comme moi durant les heures de travail et même la nuit en dormant.


  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau